Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Enfance

Optimiser la PSU pour mieux répondre aux besoins des familles

Publié le 10/07/2018 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

EAJE-Ne pas utiliser pour un autre article
D.R.
Face à la contrainte financière et à la demande croissante en accueil collectif, les collectivités s’engagent dans des démarches d’optimisation de la prestation de service unique. Le décret du 1er août 2000 offre, en effet, pour qui le maîtrise bien, des possibilités pour mieux répondre aux besoins avec une évolution de 10 % des heures réalisées. Un accompagnement des personnels et une communication en direction des familles sont indispensables.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Par Lætitia Sol, directrice de Mission ESMS, Cabinet Finance Consult

Le décret du 1er août 2000, complété par le décret du 20 février 2007, a introduit d’importantes réformes sur le fonctionnement des établissements d’accueil des enfants (EAJE) âgés de moins de 6 ans : définition des types de structures, capacités d’accueil maximales, qualification de l’encadrement, intégration des enfants handicapés dans les structures…

Il présente aussi les ratios de gestion propres à ces établissements sur lesquels se base le calcul de la prestation de service unique (PSU).

Ratios clés

La PSU, qui intègre la participation des familles, est fixée à 66 % du prix de revient par heure dans la limite d’un plafond déterminé en fonction du niveau de service rendu (5,52 euros/heure au maximum en 2017).

Tout ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Optimiser la PSU pour mieux répondre aux besoins des familles

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement