Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Le mot du social

P comme protection

Publié le 10/05/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu Santé Social

NATHALIE_LEVRAY
D.R.
Tutelle, appui, défense, soutien, abri, sauvegarde, secours, etc., c’est plus de 70 synonymes du mot « protection » qu’énumère le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Thésaurus recense trente-huit nuances de sens et renvoie à quatre notions voisines : la sécurité/garantie, la préservation/sauvegarde, l’aide/secours et la défense/abri. C’est dire la polysémie du terme, construit à partir de pro (devant, en avant) et tego, tectum (couvrir, cacher, garantir).

Le Larousse en ligne retient l’« action de protéger, de défendre quelqu’un contre un danger, un mal, un risque », et celle de « préserver quelque chose ». Foucault voyait une dérive dans la promesse de sécurité et de protection : un outil pour « connaître, surveiller et modeler les individus » caractérisant « la figure du pouvoir moderne ».

Le mot s’accompagne d’un adnominal pour indiquer celui ou ce qui est protégé, par exemple l’environnement, les droits, la population, les femmes enceintes, les mères et les jeunes enfants, les réfugiés et apatrides, ou bien celui ou ce qui protège. La protection devient divine, militaire, nucléaire ou sociale.

Système de prévoyance collective, la protection sociale emprunte à tous les champs de la sémantique. Elle sécurise le parcours de vie des individus, garantit leur droit à la prise en charge en cas de maladie, accident du travail, chômage et retraite. Elle préserve l’idée, héritée de la construction de l’État-providence, de la mutualisation de la couverture de risques individuels. Elle assure contre les conséquences financières des incidents et accidents de la vie et met chacun à l’abri.

Administrateur de fonds social de caisses de retraite françaises, Jean Masse aspirait à la protéger d’une certaine dérive sécuritaire : « il faudrait que la protection sociale généralise le principe de solidarité et améliore les méthodes de prévention au lieu de commercialiser l’aspiration légitime de chacun à la sécurité. »

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

P comme protection

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement