Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Politique familiale

Remédier aux faiblesses de l’accompagnement à la parentalité

Publié le 01/02/2018 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

soutien parental-UNE
D.R.
Alors que 5 % des parents de tous milieux sociaux sont en burn-out parental, la politique publique de soutien à la parentalité présente un périmètre flou, une gouvernance confuse et un financement faible. Un rapport de la Direction générale de la cohésion sociale, annoncé début 2018, devrait éclairer les acteurs du secteur sur la stratégie nationale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Y aurait-il quelque chose de pourri au royaume des parents ? Ils ne s’y sentent, en tout cas, pas toujours à l’aise : 80 % se déclarent « très préoccupés » dans leur rôle de parents et par l’éducation de leurs enfants. Plus de 43 % jugent l’exercice difficile. La scolarité (32 %) et la santé (25 %) sont à leurs yeux les domaines les plus compliqués (Cnaf, 2016).

Un guide récent de l’UNCCAS s’alarme d’un « burn-out parental touche 5 % des parents de tous milieux sociaux ». Plus prosaïquement, le succès télévisuel d’émissions comme « Super Nanny », « SOS, Ma famille a besoin d’aide », ou « Parents, mode d’emploi » pointe du doigt les difficultés de parents et leur intérêt pour des informations, du soutien ou des conseils.

Double précarisation

« C’est un signe des temps, le cercle familial ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Remédier aux faiblesses de l’accompagnement à la parentalité

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement