Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Opinion] Vieillissement

Ehpad publics : entre accessibilité financière et austérité budgétaire – Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS

Publié le 30/08/2017 • Par Auteur Associé • dans : A la Une santé social, Dossier Santé Social

Parmi les dossiers de la rentrée, l’issue de la mission conduite par la députée Monique Iborra sur les Ehpad fera l’objet de toutes les attentions de la part de l’UNCCAS, auditionnée début septembre.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’un des enjeux pour les élus locaux sera de conforter les CCAS dont la mission de service public, leurs emplois non délocalisables et leur utilité sociale ne garantissent malheureusement pas la pérennité de leur action.

Quels types de services pouvons-nous proposer aux personnes âgées et à quels coûts ? Ce devoir d’efficience, les élus locaux et leurs CCAS y sont confrontés depuis longtemps. Mais avec une acuité particulière aujourd’hui, liée aux difficultés qu’ils rencontrent à préserver l’accessibilité financière et territoriale de leurs services.

La réforme des Ehpad, dont 10 % sont gérés par les CCAS, en est une illustration. Bien que leur présence soit un gage de pluralité de l’offre sur les territoires, ils sont touchés de plein fouet par une baisse des dotations, dictée par de nouvelles règles tarifaires défavorables aux gestionnaires non lucratifs.

Au point que certains conseils départementaux, pourtant sommés d’appliquer cette réforme issue de la loi d’adaptation de la société au vieillissement, s’en inquiètent.

A l’horizon : des inégalités territoriales, des non-remplacements voire des licenciements, un risque de baisse de qualité du service si le montant du reste à charge ne s’ajuste pas dans les mêmes proportions…

Outre les gestionnaires et leurs personnels, ce sont bien les bénéficiaires du service public de proximité et les personnes âgées dont les revenus sont souvent modestes, qui pâtiront de ces difficultés.

Pour éviter cela, puissent les élus locaux et leurs CCAS, présents quotidiennement sur le terrain, être entendus quand il le faut au Parlement.

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ehpad publics : entre accessibilité financière et austérité budgétaire – Joëlle Martinaux, présidente de l’UNCCAS

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement