Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Protection de l’enfance

L’efficacité de la politique publique en matière de protection de l’enfance exige le décloisonnement des acteurs

Publié le 07/07/2017 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Analyses santé social

Le corpus juridique rénové de la protection de l’enfance donne la priorité à la satisfaction des besoins de l’enfant et vise à équilibrer davantage les interventions du tribunal pour enfants et du conseil départemental. Une circulaire du ministre de la Justice, en date du 19 avril 2017, donne les clés d’une collaboration opérante entre les deux pôles. Celle-ci passerait par une culture commune des protocoles de partenariat et la participation active au schéma départemental.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le corpus juridique de la protection de l’enfance est quasiment au complet. La loi du 5 mars 2007 a donné au conseil départemental ses galons de chef de file de la protection de l’enfance et réservé l’intervention judiciaire aux situations les plus graves de refus ou d’échec de la protection administrative.

La récente loi du 14 mars 2016 et ses douze décrets d’application – sur les quatorze à paraître – s’attaquent à un double défi. Le premier veut recentrer l’action des professionnels sur la satisfaction des besoins fondamentaux de l’enfant, en assurant la stabilité et la continuité de son parcours.

L’article L.112-3 du code de l’action sociale et des familles (CASF) oriente la politique publique de la protection de l’enfance davantage sur le « développement physique, affectif ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’efficacité de la politique publique en matière de protection de l’enfance exige le décloisonnement des acteurs

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement