Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Éducation

La place de l’éducation populaire dans le périscolaire

Publié le 23/05/2017 • Par Jean-Dominique Delaveau • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

activités périscolaires-UNE
Graham Oliver
Selon le rapport sur la mise en œuvre des projets éducatifs territoriaux, 16 % des communes ont fait appel à des mouvements d’éducation populaire pour les élaborer et 10 % pour les nouvelles activités périscolaires. Elles voient aujourd’hui leur rôle concurrencé par les collectivités qui préfèrent mutualiser leurs animateurs, ou par des associations d’esprit communautaire, voire religieux.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Les principaux mouvements d’éducation populaire et leurs regroupements militants ou professionnels ont unanimement salué la réforme des rythmes scolaires et y demeurent très attachés.

Ils ont vu dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets éducatifs territoriaux (PEDT) la concrétisation de leurs idéaux de coéducation mais aussi parfois l’occasion historique de monétiser leur expertise auprès des collectivités tout en développant l’emploi dans la branche.

Le moins coûtant pour les activités périscolaires

Les écueils n’ont pourtant pas manqué. Ils ont dû recruter et former dans la hâte des animateurs nouveaux peu qualifiés et pas toujours porteurs de leurs valeurs.

Ils ont affronté des logiques de concurrence, parfois entre eux mais surtout avec les collectivités qui ont voulu s’organiser ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La place de l’éducation populaire dans le périscolaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement