logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/737683/strasbourg-beneficiaires-rsa-surveillance-restauration-scolaire/

INSERTION
A Strasbourg, des bénéficiaires du RSA surveillent la restauration scolaire
Laure Martin | A la Une santé social | Actu expert santé social | Publié le 08/11/2016

Pour la quatrième rentrée scolaire consécutive, des personnes éloignées de l’emploi et bénéficiaires du RSA socle font partie du pool de vacataires encadrant les enfants à la restauration scolaire. Un dispositif né d’un travail transversal entre les différents services de l’Eurométropole strasbourgeoise.

« Sans transversalité entre les services, cette action n’existerait pas », lance Marie-Hélène Ciszewski (1), assistante ressources humaines à la direction de l’enfance et de l’éducation, et référente pour les accompagnateurs de restauration scolaire.

Ce dispositif, qui consiste à recruter des bénéficiaires du RSA socle pour des postes de vacataires au sein de la restauration scolaire, a permis de répondre à la fois aux besoins du service insertion qui avait des difficultés à trouver du travail à ces personnes éloignées de l’emploi, ainsi qu’à ceux du service périscolaire à la recherche de plus de stabilité parmi ses vacataires.

Environ 520 vacataires de restauration ...

CHIFFRES CLES

  • 275 000 habitants à Strasbourg.
  • 15 055 bénéficiaires du RSA socle.
  • 232 personnes bénéficiaires du RSA socle recrutés pour la restauration scolaire en quatre ans.
  • 34 personnes sur 38 personnes éligibles ont signé un CUI en deux ans. 18 ont été renouvelés pour la 2e année.
  • 24 000 euros par an, c'est ce que coûte le dispositif.