logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/737482/regles-de-progressivite-et-de-modulation-de-lastreinte-administrative/

LUTTE CONTRE L'HABITAT INDIGNE
Règles de progressivité et de modulation de l’astreinte administrative
Brigitte Menguy | Textes officiels santé social | Publié le 09/12/2015

La loi du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové « Alur » a entendu renforcer la lutte contre l’habitat indigne. Elle a créé dans ce but une astreinte administrative à l’encontre des propriétaires de logements indignes ou exploitants d’hôtels meublés indélicats.

L’objectif est de les inciter à réaliser les travaux prescrits par arrêté d’insalubrité remédiable, de péril ordinaire, de sécurité des équipements communs des immeubles collectifs d’habitation ou de sécurité des établissements recevant du public à usage total ou partiel d’hébergement, sans attendre la substitution de l’autorité publique.

Le montant de l’astreinte est plafonné à 1 000 € par jour de retard. Le total des sommes demandées ne peut être supérieur à 50 000 € (sauf pour les équipements communs des immeubles collectifs). Le décret vise à déterminer les conditions de modulation et de progressivité de cette astreinte.

REFERENCES