Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

COMMUNICATION

C’est parce qu’ils ont une expérience de la pauvreté que les précaires ont quelque chose à dire de la chose publique

Publié le 09/11/2015 • Par Sophie Le Gall • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

Cap'Com, réseau des communicants publics, a organisé, vendredi 6 novembre à l'Assemblée nationale, une rencontre autour de l'ouvrage de Céline Braconnier, professeure de science politique, "Les inaudibles, sociologie politique des précaires". Au cœur des échanges, des questions d'actualité a à peine un mois des élections régionales : quel est l'intérêt des plus précaires vis-à-vis de la chose publique ? Quelles approches développer pour opérer un rapprochement ? La précarité explique-t-elle la défiance vis-à-vis de la politique ? …

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

À quelques jours de son forum annuel, qui sera centré sur la question « Comment toucher tous ses publics en période de restriction budgétaire ? », Cap’Com, réseau des communicants publics, a souhaité initier un prédébat sur un angle précis : la communication en direction des plus précaires. Le livre coécrit par Céline Braconnier (1), professeure de science politique, « Les inaudibles, sociologie politique des précaires » (2) – enquête menée dans différentes villes par vingt-deux chercheuses et chercheurs lors de la dernière campagne présidentielle sur « ce que la précarité fait à la citoyenneté » –, a servi de base de réflexion ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

C’est parce qu’ils ont une expérience de la pauvreté que les précaires ont quelque chose à dire de la chose publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement