Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Vu d’ailleurs

Suède : l’équité d’accès grâce à l’accueil universel des enfants

Publié le 03/07/2015 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert santé social

Bébé - crèche - petite enfance
©Pavla Zakova - stock.adobe.com
Si, en France, la crèche a une origine sanitaire, la Suède donne la priorité à l’éducation avec 
des éducateurs formés aux côtés des enseignants. Et une place centrale accordée aux parents.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

À la naissance d’un enfant, le père et la mère en emploi ont droit à seize mois de congé parental avec un maintien de salaire, puis un accueil collectif à temps complet leur est garanti dès le premier anniversaire de leur enfant, dans les quatre mois suivant leur demande. Pour les parents au chômage, en congé parental, ou en formation, une place leur est réservée au moins 3 heures par jour, ou 15 heures par semaine, de même qu’aux enfants aux besoins spécifiques du fait d’une maladie (handicap, maladie, troubles du comportement…), ou d’une situation sociale complexe (enfants de migrants…).

Politique éducative

Du fait de cet accès universel, le niveau d’études de la mère n’influe pas sur l’accès aux jardins d’enfants, contrairement à la France où le système est très inégalitaire ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Sur le même sujet

  • Suède

    • Population : 9,6 millions.
    • 
Taux de fécondité : 
1,9 enfant par femme.
    • 
Taux de couverture : 51 % des enfants de moins de 3 ans, et 95 % des enfants entre 3 et 6 ans sont accueillis dans un jardin d’enfants.
    • 
Dépenses relatives à la politique familiale : 3,1 % du PIB contre 2,2 % en moyenne dans l’Union européenne.
    • 
Accueil de la petite enfance : système d’accueil universel, où chaque enfant de 1 à 5 ans se voit réserver une place, à temps plein ou à temps partiel, selon la situation familiale.
Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Suède : l’équité d’accès grâce à l’accueil universel des enfants

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement