logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/737055/ehpad%e2%80%85-le-danemark-parie-%e2%80%a8sur-un-modele-quasi-public/

VU D'AILLEURS - DANEMARK
Ehpad : le Danemark parie 
sur un modèle quasi public
Nathalie Levray | Actu expert santé social | Dossier Santé Social | Publié le 26/05/2015

Les maisons de retraite au Danemark sont assimilées à des logements sociaux et les murs appartiennent 
le plus souvent aux municipalités. La priorité est donnée au maintien à domicile.

« Les Danois pensent que c’est au secteur public de financer la dépendance », avertit Annette Bertelsen Arbes, chef de projet secteur de la santé à l’ambassade du Danemark. Cette philosophie donne au Danemark une place atypique sur le marché de cet immobilier spécifique. Les maisons de retraite sont assimilées à des logements sociaux. Dans le neuf, chaque résident dispose d’un deux-pièces de 50 à 60 m2, avec sa salle de bains et sa cuisinette. Les murs appartiennent le plus souvent aux municipalités. Le montage financier de la construction, amortie sur quarante ans, associe une mise de fonds de la municipalité (10 % du coût de la construction), un dépôt par les résidents (2 % ...

CHIFFRES CLES

  • Population : 5,62 millions.
  • 
Secteur : « personnes âgées » : 
1 305 maisons de retraite, 
47 380 résidents, 
43 559 équivalents-temps plein.
  • 
Politique sociale : les dépenses sociales publiques de vieillesse s’élèvent à 8,2 % du PIB en 2009 ; les soins à domicile représentent 73 % de l’ensemble des dépenses sociales et les soins dans les maisons de retraite, 27 %.

(Chiffres 2014.)