logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/737033/humanitude-montessori-validation-des-methodes-non-medicamenteuses-pour-soigner-les-troubles-du-comportement-des-residents-en-ehpad/

EHPAD
Humanitude, Montessori, Validation : des méthodes non médicamenteuses pour soigner les troubles des résidents
Solange de Fréminville | Actu expert santé social | Métier et carrière santé social | Publié le 22/05/2015

Les résidents en Ehpad sont plus âgés, plus dépendants, et une partie d’entre eux développe des troubles du comportement. Les médicaments, auxquels les établissements ont eu recours de façon croissante, posent problème. Un nombre croissant d’Ehpad forme le personnel à des méthodes non médicamenteuses : humanitude, Montessori, Validation… Celles-ci modifient en profondeur les pratiques professionnelles et redonnent du sens au travail. Un personnel largement insuffisant, alors que la charge de travail s’alourdit en raison de l’augmentation de la part des personnes dépendantes.

Depuis les années 2000, des centaines d’établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) forment leur personnel à des méthodes non médicamenteuses, notamment à la philosophie de soin de l’humanitude, à la Validation ou à la méthode Montessori. Sous ces noms ronflants ou mystérieux se cachent des approches innovantes qui modifient en profondeur les pratiques professionnelles. Elles sont nées d’une forte volonté de réforme. D’abord, pour apporter des réponses aux professionnels désemparés face à des personnes âgées agressives, ou apathiques, voire refusant tout, et pas seulement dans les unités Alzheimer.

Troubles cognitifs

La formation initiale ne fournit pas de méthodes pour ...

CHIFFRES CLES

10 481 Ehpad.

 719 810 places.

La part des personnes âgées dépendantes est de 89 % en 2011 contre 84 % en 2007.

Le taux d’encadrement est de 54 % en 2011 contre 50 % en 2007.

Source : DREES, Études et résultats n° 877, février 2014, chiffres 2011.