Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

CCAS / CIAS

À Besançon, l’analyse des besoins sociaux est un constat

Publié le 29/04/2015 • Par Laure Martin • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Dossier Santé Social

Besançon (Franche-Comté) a réalisé sa première analyse de besoins sociaux en 2002. Une manière de pouvoir engager un dialogue mais surtout pas un moyen de résoudre tous les problèmes.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Des constats peuvent être dressés dans l’ABS, et servir de base à des discussions et à des mesures, mais cela n’induit pas nécessairement de lien direct avec la mise en œuvre d’actions », estime Gildas Manchec, directeur général du CCAS de Besançon et DGA de la ville. Selon lui, se saisir et transformer une observation en action est difficile pour l’ensemble des acteurs impliqués. À titre d’exemple, « il y a deux ans, notre ABS a fait un focus sur la pauvreté de l’enfance. La tentation aurait pu être de se dire qu’on va agir sur ce problème. Or, il s’agit d’une compétence départementale ! »

Il faut selon lui avoir conscience que l’action sociale municipale ne pourra jamais ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • C’est le recensement de la population en 1999 qui a servi de point de départ à la première ABS de la ville.
  • Partenaires : conseil général, Caf, service urbanisme de la ville, partenaires sociaux, associations, Éducation nationale, maisons de quartier, Protection judiciaire de la jeunesse, etc.
  • Coût: deux attachés y consacrent une partie de leur travail soit environ 15.000 à 20.000 euros maximum par an.
  • Contact: Marie Lavigne, attachée au Sabe, marie.lavigne@besancon.fr
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

À Besançon, l’analyse des besoins sociaux est un constat

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement