Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

HANDICAP

Non-reconnaissance de l’assistance sexuelle aux personnes handicapées

Publié le 11/02/2015 • Par Christelle Destombes • dans : Dossier Santé Social

L’assistance sexuelle aux personnes handicapées n'a pas été reconnue dans l'avis rendu en 2012 par le comité consultatif national d’éthique (CCNE). Ce dernier n’a pas souhaité lui donner une reconnaissance légale. Sheila Warembourg, diplômée en sexologie et santé publique, consultante, animatrice de groupes de parole et formatrice sur les questions de « sexualité et handicap », et Anne-Marie Dickelé, psychologue, membre du CCNE, et du Comité d’experts du don du vivant de l’Agence de la biomédecine région Sud-est, reviennent sur les questions posées par ce débat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 

Pourquoi l’assistance sexuelle est-elle aussi taboue en France, alors qu’elle est pratiquée dans plusieurs pays ?

Sheila Warembourg : Je suis née et j’ai grandi aux États-Unis, où les personnes handicapées vivent au milieu des autres. Le regard est très différent. Il y a aussi des raisons historiques : ici ce sont les associations de parents qui se sont battues pour créer des structures, des associations, pour obtenir des allocations, une reconnaissance, etc. Les parents, quels qu’ils soient, n’ont pas à se préoccuper de la sexualité de leurs enfants. Aux États-Unis, de nombreux jeunes hommes sont revenus handicapés de la guerre du Vietnam, en pleine époque de lutte contre les ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Sur le même sujet

    • Avis n° 118 « Vie affective et sexuelle des personnes handicapées/Question de l’assistance sexuelle ».

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Non-reconnaissance de l’assistance sexuelle aux personnes handicapées

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement