Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Travail social

Quel avenir pour le travail social ?

Publié le 15/01/2015 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Le travail social se définit-il par des formations, des diplômes, des conditions de travail, ou par son éthique ? Est-il restreint aux professions encadrées par le code de l’action sociale ? Doit-il s’inspirer des techniques d’accompagnement développées par d’autres champs, comme celui du développement social local ? Cette réflexion est au cœur des futurs États généraux du travail social (EGTS) !

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Mais, depuis le lancement des travaux, les critiques émises par les professionnels de terrain ne cessent de pleuvoir. Paradoxe cuisant, ces derniers pointent, à l’heure où la participation des publics aux dispositifs qui les concernent est à la mode, une difficulté à participer et à se faire entendre, une focalisation sur le coût du travail social, un mélange des genres et une réforme des diplômes préjudiciables au sens même du travail social.

Au-delà des questions de postures, de pratiques ou d’éthique, les travailleurs sociaux rappellent le manque de moyens chronique et croissant qui entrave l’accomplissement de leurs missions. L’augmentation de la charge de travail nuit à la qualité de l’accompagnement, fondé sur le lien, la confiance et donc, le temps. Leur réseau, pierre angulaire de l’accompagnement social prodigué, s’étiole, au fur et à mesure que les différentes antennes de l’État se désengagent – et il est peu probable que la réforme territoriale en préparation apporte des réponses à leurs questions.

Assiste-t-on, sous couvert de refonte du travail social, à un mélange des genres dommageable ? L’emprunt à d’autres champs suffirait-il à pallier le manque de moyens et de temps ? Le travail social est-il soluble dans le développement social urbain, l’action sociale dans la politique de la ville ? Et comment manager et redonner confiance à des équipes dans ce contexte. Le énième report de la tenue des (futurs ?) États généraux du travail social risque de laisser ces questions encore longtemps ouvertes.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Quel avenir pour le travail social ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement