Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Loi vieillissement

10 questions sur les mesures pour pallier la perte d’autonomie des personnes âgées

Publié le 05/12/2014 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social, Réponse ministerielles santé social

Le cinquième risque est passé à la trappe, et avec lui une grande politique publique de la dépendance, physique et/ou psychique, applicable à tous ceux qui ont besoin, de manière ponctuelle ou permanente, d'être aidés ou accompagnés dans les actes de la vie courante. En tiendra lieu pour partie, le projet de loi relatif à l’adaptation de la société au vieillissement, adopté en septembre 2014 par les députés.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

En 2060, un tiers des Français aura plus de 60 ans et le nombre des plus de 85 ans aura plus que triplé, à 5 millions de personnes. Si les sénateurs votent le texte qui leur sera soumis début 2015, la prise en charge de la perte d’autonomie des personnes âgées de plus de 60 ans reposera sur l’anticipation dont les actions sont dotées de 185 millions d’euros, l’adaptation de la société qui se fera pour 84 millions d’euros, l’accompagnement se voyant octroyé 460 millions d’euros. Pas d’effort spectaculaire donc, et rien de très innovant par rapport aux moyens déjà en œuvre. D’ici l’entrée en vigueur de cette loi et l’application concrète des mesures qui en découleront, voici ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

  • Loi n° 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l'action sociale et médico-sociale
  • Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées
  • Loi n° 2005-841 du 26 juillet 2005 relative au développement des services à la personne et portant diverses mesures en faveur de la cohésion social
  • Code de la sécurité sociale : art. R. 264-1
  • Code de l’action sociale et des familles : art. L. 232-1, L. 232-3, L. 232-4, L. 312-1, R. 232-1, R. 232-5 D. 312-1, D 312-6, D312-7
  • Code de la construction et de l'habitation : art. L. 633-1
2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

10 questions sur les mesures pour pallier la perte d’autonomie des personnes âgées

Votre e-mail ne sera pas publié

fl49

09/12/2014 04h21

Bonjour,
La loi prévoirait une obligation d’une présence constante la nuit dans les résidences autonomie ???? Je ne l’avais pas lu comme cela. De nombreux FL fonctionnent avec des astreintes pour assurer l’assistance 24/7.

Amélie

25/10/2018 07h35

Bonjour,
En dehors de l’APA, vous pouvez également mentionner l’ANAH qui permet d’adapter le logement de la personne âgée à ses troubles moteurs et cognitifs.
En effet, il vaut mieux adapter le logement de la personne que la perturber en la faisant déménager dans une structure médicalisées. Avec les adaptations du domicile + les aides techniques + les aides humaines ont peut retarder de beaucoup le déménagement d’une personne âgée en perte d’autonomie.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement