Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Réforme Territoriale

L’ODAS veut éclairer l’avenir de l’action sociale

Publié le 14/11/2014 • Par Nathalie Levray • dans : A la Une santé social, Actu expert santé social

« L'enjeu de la décentralisation, rappelle le sociologue Cyprien Avenel, était de rapprocher les institutions des citoyens et d’être plus efficace. » En écho à la réforme territoriale annoncée et à la suppression envisagée du département, les premiers résultats d’une recherche-action entreprise par l’Odas, les réflexions de chercheurs, de responsables de collectivités, d’acteurs de terrain et d’élus réunis en symposium le 13 novembre et le bilan de 30 ans de décentralisation avaient pour objectif d’éclairer l’avenir de l’action sociale et médico-sociale. En ligne de mire, l’élaboration d’un rapport définitif à remettre aux parlementaires et aux acteurs du secteur, basé sur une observation documentée, pour leur suggérer des prises de décision adaptées aux besoins des populations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les chiffres présentés par Claudine Padieu, directrice scientifique de l’Observatoire national de l’action sociale décentralisée (Odas), montrent la qualité du travail des départements et l’investissement de leurs services en matière d’action sociale. Le pari de la proximité est gagné : d’environ 500 000 en 1984, le nombre des personnes accompagnées par les conseils généraux est passé à 2 763 000 en 2012 (source Odas et Drees). Les dépenses de l’action sociale et médico-sociale, maintenues en pourcentage autour de deux tiers des dépenses de fonctionnement des conseils généraux, explosent en euros constants, de 5,5 milliards en 1984 à 33,6 milliards en 2012 (25,9 milliards ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Déserts médicaux, comment s'en sortir ?

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’ODAS veut éclairer l’avenir de l’action sociale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement