Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Veille documentaire

L’Ufnafaam dénonce «la préférence du gouvernement» pour les crèches collectives

Publié le 24/10/2014 • Par Adeline Farge • dans : Actu Santé Social

Le budget de la Sécu prévu pour 2015 déplaît à l'Ufnafaam qui reproche au gouvernement de privilégier les crèches collectives au détriment des assistantes maternelles.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Union fédérative nationale des associations de familles d’accueil et d’assistantes maternelles (Ufnafaam) reproche au gouvernement de privilégier les crèches collectives. « Les mesures claires et incitatives de création de crèches collectives par le gouvernement posent une réelle question d’équité », écrit ainsi l’organisation dans un communiqué. Selon elle, les 100.000 places supplémentaires prévues chez les assistantes maternelles ne pourront donc pas être créées si le PLFSS annoncé par Marisol Touraine n’est pas modifié.

Lire notre dossier sur le PLFSS 2015 : la santé face aux contraintes budgétaires

« Force est de constater que d’une part, [les décisions du gouvernement] ne permettront pas de pérenniser l’activité des assistants maternels en place qui devront quitter leur profession et d’autre part ne permettront nullement de favoriser au-delà de l’existant, les 100 000 places supplémentaires auprès des assistants maternels dont le départ en retraite va devenir massif d’ici les prochaines années », conclut l’Ufnafaam.

Télécharger le communiqué de l’Ufnafaam : La préférence annoncée du gouvernement pour les crèches collectives

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Ufnafaam dénonce «la préférence du gouvernement» pour les crèches collectives

Votre e-mail ne sera pas publié

Quidu

17/03/2015 05h12

Une seule question à ceux qui nous gouvernent et qui ne savent pas quoi faire.
Pourquoi vouloir changer une façon de faire qui fonctionne et ne pas s’occuper de celles qui ne fonctionnent pas?
Dans l’attente,veuillez recevoir mes sincères salutations.

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement