Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Hôpital

Arrêt définitif des accouchements à la maternité d’Orthez, faute d’obstétriciens

Publié le 24/10/2014 • Par Adeline Farge • dans : Actu Santé Social

L'Agence régionale de santé (ARS) d'Aquitaine a décidé jeudi 23 octobre l'arrêt définitif des accouchements à la maternité d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques) en raison du déficit chronique d'obstétriciens au Centre hospitalier public, maternité qui va être transformé en "Centre périnatal de proximité".

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Faute d’obstétriciens, l’ARS ne peut autoriser la poursuite des accouchements à Orthez, a expliqué le directeur général de l’ARS, Michel Laforcade, lors d’une conférence de presse au Centre hospitalier d’Orthez, dont dépend la petite maternité de la ville. Les activités de la maternité étaient déjà suspendues depuis le décès, fin septembre, d’une parturiente à la suite d’un accident d’anesthésie, mais la décision de l’ARS est l’aboutissement d’une procédure engagée bien avant ce drame.

Le sort de la maternité, confrontée à des difficultés récurrentes de recrutement, était suspendu à l’embauche de deux obstétriciens avant la date-butoir du 11 octobre. Or, « en tout et pour tout, nous avons reçu une offre à mi-temps », a précisé le responsable de l’ARS, pour qui « c’est un problème de démographie médicale lié au choix des obstétriciens qui ne souhaitent plus exercer que dans de grandes structures  » : « Les chiffres sont terribles, il y a 800 maternités sur 1.300 qui ont fermé de 1975 à 2010 en France et quinze en Aquitaine depuis 1995. »

« Le calendrier était acté, même s’il n’y avait pas eu l’accident, la maternité aurait fermé », a assuré Michel Laforcade. L’arrêt des accouchements à la maternité d’Orthez, qui emploie 35 personnes, contraindra les femmes de la région à se rendre à Pau ou à Dax, situées à environ 40 km, ou encore à Bayonne (60 km) pour accoucher.

Le « Centre périnatal va ouvrir dès la semaine prochaine » et « chaque femme pourra être suivie sur le site d’Orthez en pré-natal et en post-natal, quel que soit son lieu d’accouchement », a insisté Michel Laforcade. Quant au personnel de la maternité, il sera employé dans d’autres services du Centre hospitalier ou pourra bénéficier de mutations.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Arrêt définitif des accouchements à la maternité d’Orthez, faute d’obstétriciens

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement