Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

Ressources humaines

Réouverture de la médiathèque de Charleville-Mézières : le personnel exerce son droit de retrait

Publié le 24/08/2011 • Par Frédéric Marais • dans : Actu Emploi, Régions, Toute l'actu RH

Les agents estiment que tous les doutes ne sont pas levés quant à l’innocuité des locaux, fermés depuis décembre 2010 pour des raisons sanitaires.

Seul 1 agent sur 25 a rejoint son poste de travail mardi 23 août 2011, jour de la réouverture au personnel de la médiathèque de Charleville-Mézières, dans les Ardennes. Cette rentrée a minima s’est déroulée sous les yeux d’une dizaine de représentants des syndicats CGT et SDU 08 venus manifester leur hostilité à cette décision.

Le personnel a, dans sa quasi-totalité, fait jouer son droit de retrait en raison de l’existence selon lui d’un risque pour sa santé à réintégrer les lieux. Il juge en effet « prématurée » la réouverture de cet établissement géré par la communauté d’agglomération Cœur d’Ardenne. Celui-ci avait été fermé partiellement le 5 novembre 2010 puis totalement le 7 décembre après l’apparition de malaises et d’affectations cutanées, oculaires et respiratoires, aussi bien chez les employés que chez les usagers.

Gaz potentiellement cancérigène – Les analyses effectuées dans ce bâtiment neuf inauguré en octobre 2008 avaient révélé la présence dans l’air d’une quantité trop importante de composés organiques volatils, en particulier le formaldéhyde, gaz potentiellement cancérigène.
Une pollution due à la mauvaise ventilation des locaux. Des analyses complémentaires demandées par le CHSCT sont en cours, ce qui explique la décision du personnel d’en attendre les résultats au nom du principe de précaution et de surseoir à son retour, malgré les travaux réalisés sur une partie du site, le feu vert de l’ARS et l’avis favorable à sa réouverture donné le 16 août par le CHSCT.

Le SDU, qui dénonce « le coup de force » de la communauté d’agglomération, menace de saisir l’inspection du travail et la justice pour « délit d’entrave au CHSCT » et « mise en danger de la vie d’autrui ». Selon le calendrier établi par Cœur d’Ardenne, la médiathèque devrait rouvrir ses portes au public le 30 août, seuls deux secteurs restant encore inaccessibles.

Thèmes abordés

Régions

1 Réagir à cet article

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Réouverture de la médiathèque de Charleville-Mézières : le personnel exerce son droit de retrait

Votre e-mail ne sera pas publié

Adams

26/08/2011 10h55

La suite de cette affaire sur le lien suivant :

http://www.sdu-08.fr/actualites/mediatheque-voyelles-de-charleville-mezieres-vers-une-volonte-de-faire-obstacle-au-droit-de-retrait-des-agents-/686/0

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement