Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Grand âge

Une grille d’évaluation de la fragilité des personnes âgées testée en Bourgogne

Publié le 26/06/2014 • Par Alexandra Caccivio • dans : A la Une santé social, Actu Santé Social

La Caisse nationale d’assurance vieillesse, la Caisse centrale de la Mutualité social agricole et le Régime social des indépendants déploient un programme national visant à doter les trois régimes d'une même grille d’évaluation de la fragilité. Son nom : la grille Fragire. Cinq régions l’expérimentent depuis quelques mois : Bourgogne, Franche-Comté, Rhône-Alpes, Provence Alpes Côte-d’Azur et Ile-de-France.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La grille Fragire, en apportant aux trois régimes un outil d’évaluation commun, vise à réduire les inégalités de traitement entre les assurés qui, selon qu’ils relèvent d’un régime plutôt qu’un autre, ne bénéficient pas des mêmes services.

Complémentaire

Cette grille se veut également complémentaire de la grille nationale Aggir utilisée par les conseils généraux pour évaluer le degré de perte d’autonomie d’une personne âgée dans l’accomplissement de ses actes quotidiens (1). « Le projet de réforme territoriale a un peu bloqué nos avancées mais l’idée de cette grille est travaillée en partenariat avec l’ADF (Association des départements de France), avec qui nous réfléchissons aussi à la mutualisation des actions collectives comme les ateliers ‘bien vieillir’» , précise Bernard Tapie, directeur adjoint maladie et action sociale à la Carsat Bourgogne Franche-Comté. Il estime qu’il est trop tôt pour dire si la grille Fragire sera, ou non, transférée aux départements.

Prévenir

La grille Fragire, en effet, prend en compte l’adaptation du logement, le lien social, les capacités cognitives ou encore les signes de dépression qui ne figurent pas dans les critères de la grille Aggir. « Ce sont pourtant des déterminants dans la perte d’autonomie » qui, s’ils sont ignorés des évaluateurs, « passent à côté de la dimension préventive que la loi sur l’adaptation de la société au vieillissement, en préparation, veut encourager », indique Albert Lautman au cours du conseil d’administration de la Carsat Bourgogne Franche-Comté, le 18 juin. Il était invité comme « témoin » au titre de sa mission d’ancien conseiller au cabinet de la ministre déléguée en charge des Personnes âgées et de l’autonomie, Michèle Delaunay.

« Les critères d’éligibilité à l’aide sociale, aujourd’hui, ne permettent pas d’être sûr que l’on aide ceux qui en ont le plus besoin, illustre-t-il. Une personne peut être GIR 6 mais, si elle est veuve, avec le minimum vieillesse et dans un logement isolé, sa situation peut être plus compliquée que celle d’une personne GIR 5 vivant en centre-ville. »

18 items

Concrètement, la grille Fragire se présente comme « un outil d’évaluation robuste » à « administrer » au domicile des personnes âgées « dans un temps relativement court », détaille Vanessa Bailly, directrice du pôle de gérontologie interrégional (PGI) de Bourgogne Franche-Comté. Le PGI, qui en est le concepteur, s’est appuyé sur un groupe d’experts : des cliniciens des CHU de Dijon et de Besançon, des chercheurs à l’université et des professionnels de l’action sociale.

La grille compte 18 items (16 questions et deux tests dont un test sur la vitesse de marche). Les questions sont présentées de manière simple. Un exemple : « ces dernières semaines, avez-vous des difficultés à faire certains efforts physiques pénibles comme porter un sac à provisions chargé ou une valise ? » Les personnes interrogées répondent par « pas du tout, un peu, assez ou beaucoup ». Un programme informatique calcule le « score ». « La grille permet à la fois de voir ce qu’une personne peut faire et ce qu’elle risque de ne plus faire demain », souligne Bernard Tapie.

Notes

Note 01 La grille Aggir classe les personnes âgées en GIR. Le GIR1 correspond au plus haut niveau de dépendance tandis que le GIR6 correspond à la pleine autonomie dans les actes de la vie quotidienne. Les personnes classées GIR1 à GIR4 bénéficient de l’aide sociale du conseil général pour financer, notamment, toute l’aide à domicile. Les personnes les plus autonomes (GIR5 et GIR6) relèvent, elles, de l’aide sociale délivrée par leur régime de retraite qui finance également l’aide à domicile. Retour au texte

2 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une grille d’évaluation de la fragilité des personnes âgées testée en Bourgogne

Votre e-mail ne sera pas publié

IK

30/06/2014 10h34

cela ressemble a la grille GIR ou DAD
rien de vraiment nouveau !!!
mais tout est bon à prendre

psydel

04/07/2014 04h40

Tant que je n’ai pas lu les items et les questionnaire, cela m’interroge?

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement