Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Genre

Accompagner les choix des personnes trans et intersexuées

Publié le 17/06/2014 • Par Emilie Lay • dans : Actu expert santé social

Pour une partie des trans, et des « intersexués », est ressenti le besoin de faire intervenir des médecins pour obtenir les ­caractères sexuels désirés. Cette démarche nécessite un accompagnement global. Les interventions chirurgicales d’assignation ou de réassignation sexuelle revêtent un ­caractère irrémédiable. La réflexion éthique est donc incontournable. En France, il n’existe ni cadre éthique et législatif, ni protocoles de soins harmonisés. De plus, le dialogue entre certaines associations et une partie du corps médical demeure délicat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Trans », « transgenre », « transsexuel », « intersexe » : la diversité des termes recouvre une grande variété de situations. L’intersexuation, congénitale, peut être détectée dès la naissance : elle se définit par des caractéristiques génitales, hormonales et physiques, ni exclusivement mâles, ni exclusivement femelles. Les personnes trans, quant à elles, ressentent le besoin de s’écarter de leur sexe de naissance. Avec des variations nombreuses : si des travestis changent de vêtements à l’occasion, des « transgenres » vivent en permanence comme étant du sexe opposé, et des « transsexuels » vont jusqu’à recourir à un traitement de conversion sexuelle, hormonal et/ou chirurgical (1).
Mais ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Sur le même sujet

  • La prise en charge par l’assurance-maladie
    Les traitements relatifs à la réassignation sexuelle des personnes trans sont pris en charge à 100 % par l’assurance-maladie dans le cadre des affections de longue durée (ALD). Le décret n° 2010-125 du 8 février 2010 a déclassé la transidentité des ALD relevant des affections psychiatriques vers une ALD hors liste. Mais pour l’assurance-maladie, un certificat médical, cosigné par un psychiatre, un endocrinologue et un chirurgien, reste une condition en cas de chirurgie de réassignation sexuelle ; et un suivi psychiatrique, d’au moins deux années, est toujours exigé. L’avis psychiatrique n’est pas obligatoire pour la prise en charge de l’hormonothérapie. « Nous constatons des refus d’admission en ALD, au motif que les deux ans d’évaluation psychiatrique ne sont pas écoulés », témoigne Edwige Julliard, présidente d’Objectif respect trans. Pour limiter ces rejets, les médecins ont intérêt à « mentionner au moins la chirurgie, l’hormonothérapie et les actes biologiques dans la demande d’ALD. »

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Accompagner les choix des personnes trans et intersexuées

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement