Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Famille

Loi famille : encore plus de risques pour les victimes de violences

Publié le 12/05/2014 • Par laredaction • dans : Actu Santé Social

Vingt associations féministes sont mobilisées contre la proposition de loi sur la famille qui risque, selon elles, d'accroître les risques pour les femmes et les enfants victimes de violences au sein du foyer.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Encore deux meurtres d’enfants ce vendredi 9 mai », écrit samedi l’association SOS les mamans, en référence à une fillette de 4 ans poignardée par son père et au meurtre d’une autre enfant de 4 ans également tuée par son père policier.

Pour les associations féministes, signataires d’un manifeste, la proposition de loi sur la famille, adoptée mardi soir en commission à l’Assemblée, qui sera débattue à partir du 19 mai dans l’hémicycle, est en l’état actuel « dangereuse », car le texte ne prévoit pas de « garde-fous » pour les victimes de violences conjugales et leurs enfants. « Si une femme veut déménager ou changer ses enfants d’école, elle sera obligée de demander l’autorisation à son agresseur », a par exemple expliqué Françoise Brié, vice-présidente de la Fédération nationale solidarité femmes (FSNF).

Le texte, peu retouché en commission, devrait selon toute vraisemblance évoluer en séance sur cette prise en compte de la situation des femmes victimes de violences. Les associations féministes ont d’ores et déjà annoncé un rassemblement le 19 mai à l’Assemblée nationale.

Elles demandent que « tout article du code civil, gérant l’autorité parentale conjointe et la résidence des enfants, (surtout s’il renforce des pénalités financières et carcérales) soit doté d’un principe d’exception en cas de violences attestées par des professionnels de santé pour un parent et/ou les enfants ».

Selon des chiffres publiés mercredi, 121 femmes sont décédées en 2013 sous les coups de leurs conjoints ou ex-conjoints et 13 enfants mineurs ont été tués par leur père en même temps que leur mère.

Thèmes abordés

3 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Loi famille : encore plus de risques pour les victimes de violences

Votre e-mail ne sera pas publié

hello

12/05/2014 04h05

Pourquoi la profession du père « policier » est citée lors de la deuxième agression alors qu’elle n’est pas citée pour la première agression. Ce genre de discrimination entraîne souvent de la discrimination à son tour..

fulminente

13/05/2014 12h27

Bonjour,
Pouvez vous me dire à quelle heure a lieu le 19 mai le rassemblement des associations féministes devant l’ Assemblée nationale ? et comme l’ Assemblée nationale c’ est grand, savez vous, au cas ou, où a lieu exactement ce rassemblement à l’ Assemblée nationale ? ou alors connaissez vous tout simplement le nom des associations féministes ? J’ irai voir sur leur site internet. Merci.

Olivier Bonnin

14/05/2014 12h15

Bonjour,
Il semble que cela sera à 18h30 devant l’Assemblée nationale… http://www.osezlefeminisme.fr/evenement/19052014-rassemblons-nous-devant-lassemblee-nationale-le-19-mai-premier-jour-de-debat-de-l
Cordialement

Commenter
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement