Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Violences conjugales

Les soignants au cœur d’une prise en charge globale

Publié le 13/03/2014 • Par Emilie Lay • dans : Métier et carrière santé social

La ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, a présenté, le 22 novembre 2013, le 4e Plan interministériel de prévention et de lutte contre les violences faites aux femmes (2014-2016). Sur le terrain, les professionnels de santé restent en première ligne pour repérer ces violences. Des réseaux locaux prennent le relais pour une prise en charge pluri-disciplinaire de la personne. Faute de formation, les professionnels se sentent démunis. Par ailleurs, le nombre de personnes âgées ou d'hommes également victimes de violences conjugales serait sous-estimé.

En moyenne, une femme meurt tous les deux jours et demi des coups de son compagnon ou de son ex-compagnon, et un homme tous les quatorze jours, du fait de sa partenaire, selon le ministère de l’Intérieur. La plupart du temps, les soignants – en particulier les médecins généralistes et les sages-femmes – constituent le premier recours pour déceler ces comportements. « Dans 40 % des cas, lors d’une première grossesse, d’après une étude canadienne », indique le docteur Gilles Lazimi (lire son témoignage page suivante), médecin généraliste au centre municipal de santé de Romainville (Seine-Saint-Denis). Mais combattre les violences conjugales nécessite ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les soignants au cœur d’une prise en charge globale

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement