Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Organisation des soins

La télémédecine, un trait d’union entre Ehpad et Samu

Publié le 10/02/2014 • Par Frédéric Marais • dans : Actu Santé Social

Autour de Troyes, une expérimentation permet d'éviter les hospitalisations superflues pour les résidents d'établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad).

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Voilà près d’un an que neuf Ehpad associatifs de l’agglomération troyenne expérimentent avec le Samu de l’Aube un système de télémédecine destiné à « éviter les hospitalisations non nécessaires ou non justifiées », tout en désengorgeant le service des urgences de l’hôpital de Troyes.

Ces neuf établissements d’une capacité totale de 650 lits se sont équipés d’une valise contenant divers appareils : tensiomètre, saturomètre, électrocardiogramme, caméra et mini-ordinateur. De quoi aider au diagnostic, face à des malaises ou des blessures des résidents. « C’est le même type de mallette médicale que l’on trouve dans les avions ou sur les bateaux de pêche », observe Marlène Piubello, la directrice de l’Ehpad de la Roseraie à l’origine de cette initiative. Son coût à l’unité est de 12 000 euros, financés par l’agence régionale de santé Champagne-Ardenne pour qui ce matériel répond à sa volonté d’améliorer l’espérance de vie et de promouvoir l’égalité devant la santé.

Milieu rural

« La valise fonctionne sur le même principe qu’un défibrillateur », précise Marlène Piubello. Les examens sont télétransmis au médecin régulateur du centre 15, qui peut dans certains cas prescrire une ordonnance. Depuis le début de l’expérimentation, les Ehpad ont eu recours une vingtaine de fois à ce dispositif au cours de la nuit. « Les électrocardiogrammes sont de très bonne qualité, souligne la directrice de la Roseraie, à tel point que nous en réalisons un systématiquement à l’arrivée de tout nouveau résidant pour les besoins futurs du médecin traitant. »

L’expérimentation fait l’objet d’une évaluation depuis janvier 2014 ; ses résultats sont attendus pour juin. Elle a d’ores et déjà reçu le prix de l’innovation 2012 de la Fehap (le dispositif ayant été testé l’an passé par deux Ehpad). Pour Marlène Piubello, la station de télémédecine, même si elle « ne remplace pas la consultation du médecin » et même si le mot de « télémédecine » fait en soi débat auprès des spécialistes, peut avoir un avenir en milieu rural, et plus précisément dans les déserts médicaux. « La Lozère nous a d’ailleurs contactés », indique celle-ci. Et un dixième Ehpad aubois, situé lui dans un bourg de campagne, a rejoint l’expérimentation le 4 février 2014.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La télémédecine, un trait d’union entre Ehpad et Samu

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement