Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

La Cnil met en demeure le centre hospitalier de Saint-Malo

Publié le 11/10/2013 • Par Hélène Delmotte • dans : Actu Santé Social

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) met en demeure le centre hospitalier de Saint-Malo de respecter la confidentialité des dossiers de santé de ses patients, après avoir constaté des manquements, a indiqué la commission, dans un communiqué du 7 octobre 2013.

La Cnil a décidé de rendre publique la mise en demeure du centre hospitalier de Saint-Malo, « en raison de la sensibilité des données [à savoir des données de santé], de la gravité des manquements constatés, du nombre de personnes concernées et de la nécessité de prévenir le renouvellement de tels manquements ».

En juin 2013, elle a effectué un contrôle au sein de l’établissement, qui « a permis de relever [qu’un] prestataire mandaté par l’hôpital a pu accéder aux dossiers médicaux de 950 patients ». Dans sa décision, la Cnil pointe ainsi « un manquement à l’obligation de veiller à la sécurité et à la confidentialité des données ».

Nomenclature de codage

Le prestataire extérieur avait pour mission d’optimiser la nomenclature de codage de la prise en charge des malades mise en place par le centre hospitalier, selon la Cnil. Ces « manquements » ont conduit la commission « à mettre en demeure le centre hospitalier de veiller à ce que les dossiers des malades ne puissent pas être accessibles par des tiers », et notamment le prestataire en question.

A l’issue d’un délai de dix jours, il était prévu que la procédure serait « close », si le centre s’était conformé à la mise en demeure ; dans le cas contraire, il encourait une amende s’élevant à 1,5 million d’euros.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Cnil met en demeure le centre hospitalier de Saint-Malo

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement