Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

SOCIAL

Economie sociale et solidaire : qui voudra des emplois d’avenir ?

Publié le 10/10/2012 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Proposer des contrats de travail aux jeunes les moins qualifiés : cette promesse de François Hollande devrait être réalisée rapidement. Il est vrai que le projet de loi instituant les emplois d’avenir a été déposé en procédure accélérée par le gouvernement, le 29 août 2012. Le texte a même été le tout premier examiné par l’Assemblée nationale, lors de sa rentrée, le 11 septembre ; et dès le lendemain il a été adopté.

Après la discussion au Sénat – qui a débuté le 24 septembre -, puis le vote, le dispositif devrait entrer en vigueur le 1er janvier 2013. Il restera, toutefois, à convaincre d’autres décisionnaires : les employeurs potentiels ! Sans doute nombre de collectivités territoriales s’empresseront-elles de proposer ces contrats à « leurs » jeunes sans emploi. Mais l’enthousiasme pourrait être moins débordant pour les « organismes de droit privé à but non lucratif » ou les « structures d’insertion par l’activité économique », également visés. En effet, avant même l’examen du texte, plusieurs d’entre eux ont fait part publiquement de leurs réserves.

Le 11 septembre, à quelques heures de l’ouverture des discussions à l’Assemblée nationale, la Gazette Santé-Social a souhaité lancer le débat avec deux représentants de l’économie sociale et solidaire, Alexandre Bonjour et Sébastien Darrigrand, et un député (PS) mobilisé pour les emplois d’avenir, Jean-Patrick Gille.

Sébastien Darrigrand. Délégué général de l’Union de syndicats et groupements d’employeurs représentatifs dans l’économie sociale (Usgeres).
Alexandre Bonjour. Secrétaire général de la fédération Coorace.
Jean-Patrick Gille. Député d’Indre-et-Loire, socialiste, membre de la Commission des affaires sociales.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Economie sociale et solidaire : qui voudra des emplois d’avenir ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement