Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

ROMS

Intégration des Roms – Bruxelles attend mieux

Publié le 11/06/2012 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

L’Europe a encore du chemin à parcourir pour intégrer ses 10 à 12 millions de Roms, la plus importante minorité de l’UE. Et la plus pauvre, puisque 90 % d’entre eux vivent au-dessous du seuil de pauvreté. Néanmoins, vingt-six Etats sur vingt-sept (Malte ne compte pas de Roms) ont répondu à l’appel de la Commission, en lui soumettant, pour la première fois, leur politique.

Grand écart

Après avoir dressé un bilan peu concluant, la commissaire chargée de la justice, Viviane Reding, a réclamé, le 23 mai 2012 à Strasbourg, « plus de mesures concrètes, des objectifs explicites, des budgets spécifiques et des contrôles efficaces ». Si les vingt-six ont traité les priorités européennes – éducation, emploi, santé et logement -, leur engagement diffère. Et l’écart est de taille entre les douze pays qui budgètent leurs futures actions, à l’instar de la Bulgarie, la Roumanie ou la Grèce, et ceux qui, comme la France, l’Irlande, le Royaume-Uni ou les Pays-Bas, ne fournissent aucun chiffre. Toutefois, certains montrent l’exemple. L’Autriche promeut ainsi l’accès des jeunes Roms au marché du travail par un accompagnement et une formation. Et l’Irlande a développé des services de santé pour les gens du voyage.

Le document envoyé par la France pêche tant par l’absence de budget que de calendrier. En outre, Paris est invité à intensifier ses projets-pilotes sur la scolarité et à mieux collaborer avec les acteurs locaux et la société civile. Paris est invité à intensifier ses projets-pilotes sur la scolarité et à mieux collaborer avec les acteurs locaux et la société civile Voici deux ans, la vive polémique entre Viviane Reding et l’ex-gouvernement sur l’expulsion de Roms d’origine roumaine et bulgare s’était conclue par la transcription, en droit français, de « garanties juridiques » européennes en cas d’expulsion de citoyens de l’UE. La création de « villages d’insertion » pour les personnes défavorisées – dont les Roms – est aujourd’hui saluée. L’initiative pourrait être étendue, avec le soutien du Fonds européen de développement régional (Feder).

Il n’empêche, la commissaire, qui attend mieux des socialistes au pouvoir, a heurté la droite. Réagissant à la victoire de François Hollande, elle a déclaré dans un tweet : « La France de la justice, enfin. »

Article : Nathalie Vandystadt, à Bruxelles, n° 86-87 , juin-juillet 2012, p 15

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Cérémonie de remise des Prix santé et mieux-être au travail 2021

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Intégration des Roms – Bruxelles attend mieux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement