Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

MAYOTTE

« Dans l’immédiat, il convient d’achever la révision de l’état civil »

Publié le 06/04/2011 • Par Hélène Delmotte • dans : Dossier Santé Social

René Dosière, député (PS), co-auteur du rapport d'information sur les perspectives de départementalisation de Mayotte (18 février 2009).

Comment expliquer la confusion qui a présidé à l’élection du président du conseil général à Mayotte ?

L’UMP a perdu les élections. Des tractations ont été menées avec des élus modérés mais il s’est avéré qu’au moment du vote, le 31 mars, les forces progressistes étaient majoritaires. Des élus, majoritairement UMP, ont décidé de ne pas siéger, ce qui a entraîné le report de l’élection du président du conseil général, l’annulation des cérémonies et le report de la visite de la ministre de l’Outre-mer. L’élection devait coïncider avec cette journée symbolique. Les écoles étaient fermées pour l’occasion. La fête a été gâchée par quelques élus qui n’ont pas réussi à surmonter leur dépit. Les Mahorais étaient stupéfaits ! Une telle attitude ne peut que conforter les adversaires de la départementalisation et permettre à Mme Le Pen, qui n’a aucune connaissance du dossier, d’ironiser…

Que va changer la départementalisation ?

Le conseil général de Mayotte va exercer, en même temps, les compétences dévolues aux conseils régionaux (formation professionnelle, lycées…) : c’est actuellement le seul dans ce cas.

Progressivement, l’ensemble des compétences départementales et régionales lui seront transférées avec les moyens financiers correspondants. Il conviendra, pour les élus, de s’approprier ces nouvelles compétences, notamment en matière d’aide sociale à l’enfance et en conséquence de prévoir l’administration correspondante. La fonction publique territoriale sera plus accessible aux fonctionnaires métropolitains et vice versa, à compétence équivalente bien sûr.

En matière de minima sociaux, que pensez-vous de la progressivité dans l’attribution du montant ?

Il faudra beaucoup de pédagogie pour faire comprendre aux Mahorais que les minima sociaux ne seront pas accordés en une seule fois mais sur une période d’une vingtaine d’années, finalement courte au regard de ce qui s’est passé dans les autres DOM.

Dans l’immédiat, il convient d’achever la révision de l’état civil, ce qui demandera huit mois de travail supplémentaire alors que tout devait être achevé pour le 5 avril 2011. L’état civil est fondamental : la distribution des aides sociales implique de connaître l’identité des bénéficiaires.

A l’avenir, les mairies devront accorder une attention toute particulière à la tenue de ces registres, notamment en y affectant un personnel qualifié. En fin de semaine, le Garde des Sceaux doit se rendre à Mayotte : je l’ai alerté sur ce dossier.

Réagir à cet article

Sur le même sujet

Prochain Webinaire

Initier et piloter une démarche de transformation par le cloud : l’exemple de Radio France

de Capgemini

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« Dans l’immédiat, il convient d’achever la révision de l’état civil »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement