Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

ETUDE FEHAP

La France des fragilités et des dynamismes territoriaux : une étude originale, inédite et actuelle proposée par la FEHAP

Publié le 01/04/2010 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

La Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés non lucratifs (FEHAP) est présente partout en France. Elle fédère des établissements et services non lucratifs et couvre les secteurs de la santé, du social et du médico-social.

La Fehap compte parmi ses adhérents des établissements de très grande renommée, comme le Centre chirurgical Marie Lannelongue ou la Fondation Rothschild à Paris, l’hôpital Saint-Joseph à Marseille ou la Fondation Lenval à Nice ainsi que de nombreux établissements mutualistes. Dans le champ sanitaire, le privé non lucratif et la Fehap sont minoritaires dans les activités de court séjour hospitalier où le public et le privé lucratif dominent. A l’inverse, le privé non lucratif dispose d’un leadership sur des secteurs en développement : 40 % des capacités de soins de suite et de réadaptation, 70 % de la dialyse hors centre et près de 70 % des journées d’hospitalisation à domicile.

 75 % des capacités de l’aide à l’enfance

Les établissements et services privés non lucratifs représentent un quart des capacités nationales de prise en charge des personnes âgées, 75 % des capacités nationales de l’aide sociale à l’enfance, 90 % de celles du secteur du handicap et les trois quarts de celles en faveur des adultes en difficulté.
Ainsi non seulement, pour des raisons historiques, les établissements et services de la Fehap sont-ils partout en France mais encore la Fehap est-elle la seule fédération présente dans tous les champs sanitaire, social et médico-social, ce qui lui donne une vision d’ensemble des problématiques et la place en capacité de développer des filières, d’organiser le parcours de la personne malade, âgée, handicapée ou en difficulté au sein d’un territoire.

ESPIC

Lorsqu’ils sont hospitaliers, les établissements de la Fehap étaient le plus souvent « participant au service public hospitalier » (PSPH), devenus, avec la Loi HPST, des « Établissements de santé privés d’intérêt collectif » (ESPIC). Ils ont donc les mêmes obligations ou missions que les hôpitaux publics : assurer un égal accès aux soins pour tous, une ouverture 24h/24 et 365 jours par an pour les services d’urgences… Tous souscrivent aux engagements d’une charte de valeurs qui leur fait développer leur activité de manière transparente et désintéressée au service du bien public et de l’intérêt général.

Pour toutes ces caractéristiques, la Fehap est donc au cœur de l’approche territoriale et intégrée qui prévaut désormais avec les Agences régionales de santé, qui réunissent à l’échelle d’une région les compétences sanitaires et médico-sociales et dont un objectif central est d’en finir avec cette organisation en tuyaux d’orgues tant décriée des usagers et de leurs proches.

Promotion de l’approche territoriale de l’offre et des besoins

Sa position d’opérateur historique des territoires de santé a conduit la Fehap à promouvoir une approche territoriale de l’offre et des besoins en créant un groupe de travail sur ces questions et en en confiant l’animation à Sandrine Haas de la Nouvelle fabrique des territoires et au Pr. Emmanuel Vigneron dont le nom est attaché aux Territoires de santé. D’ores et déjà, ils ont produit de nombreuses analyses de l’offre qui sont utiles aux établissements de la Fehap mais aussi à tous les acteurs du secteur. Ces analyses donneront lieu à une publication cet automne. La Fehap organise les 7 et 8 octobre 2010 son congrès annuel à Nantes sur le thème « Investir le territoire » : ce congrès viendra manifester l’attachement de la Fehap aux territoires et à la satisfaction des besoins de leurs habitants.

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La France des fragilités et des dynamismes territoriaux : une étude originale, inédite et actuelle proposée par la FEHAP

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement