Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

LUTTE CONTRE L'EXCLUSION

Enquête sur les aides des CCAS : plus de 80% de bénéficiaires de minima sociaux

Publié le 06/11/2008 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Aidant à enrayer la précarisation des personnes en difficulté, les aides facultatives et secours délivrés par les CCAS/CIAS sont un levier important de la politique de solidarité des collectivités locales.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Union nationale des centres communaux et intercommunaux d’action sociale (Unccas) a publié, le 24 octobre, une enquête sur ces aides facultatives. Ces dernières portent en priorité sur l’alimentation : aide alimentaire (46% du budget global des aides) et restauration scolaire (17%). Viennent ensuite les aides aux dépenses d’énergie (10%) : chauffage, électricité, etc.

Selon cette enquête, téléchargeable sur le site de l’Unccas, plus de 80% des bénéficiaires des aides facultatives sont titulaires de minima sociaux, les autres sont des personnes en activité professionnelle. Mais la part de ces dernières parmi les bénéficiaires augmente (entre 13 et 20%) témoigne de la précarisation des travailleurs pauvres. Lesquels se tournent aujourd’hui vers les CCAS.

Eviter la précarité

Ces derniers sont libres de définir la nature et le montant des aides qu’ils délivrent de manière facultative aux personnes en difficulté. Ils sont guidés, dans leur intervention par le principe d’égalité devant le service public et la réponse à une demande sociale émanant des habitants de leur commune. Ces aides ponctuelles et individuelles permettent de répondre à des situations d’urgence. Elles évitent également à des familles de basculer dans la précarité. Elles peuvent aller jusqu’à des prêts à taux zéro (pour financer une formation, par exemple).

L’analyse fine des besoins de la personne est un élément clé dans la réponse de proximité apportée par les CCAS/Cias. Une majorité d’entre eux fixent plusieurs critères à l’octroi des aides facultatives : ressources, composition de la famille, situation financière, etc. Le quotient familial est le mode de calcul le plus utilisé pour déterminer l’attribution de ces prestations.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Enquête sur les aides des CCAS : plus de 80% de bénéficiaires de minima sociaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement