Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

[Portrait] Fonction publique territoriale

Florian pasqualini – Un lion dans le moteur

Publié le 02/04/2021 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Florian Pasqualini
© Laurent CHEVIET
Natif du pays de ­Peugeot, l’historien des bassins industriels de Franche-Comté est directeur adjoint de la communication du Grand Besançon. Ce grand curieux déborde de projets.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un cœur de lion. Florian Pasqualini voue un culte sans faille à sa terre natale, le pays de Montbéliard, berceau des automobiles Peugeot. Fils d’un employé de l’usine PSA de Sochaux, le directeur adjoint de la communication de la communauté urbaine Grand Besançon métropole a grandi dans ce jus-là, entre matchs au stade Bonal de l’équipe de foot du constructeur et posters de la 905 victorieuse de l’édition 1992 des 24 Heures du Mans. « Quand j’étais gamin, il n’y avait pas une Renault dans les parages. Mon père me disait en riant à moitié : “Si tu en achètes une plus tard, je te déshérite !” »

Etudiant boursier en histoire, cet enfant de la République a consacré son mémoire de master aux événements tragiques et méconnus de la grève de 1968 à Sochaux. Deux ouvriers ont trouvé la mort, tués par les forces de l’ordre. Pour ce faire, Florian Pasqualini a rencontré une multitude d’acteurs de la tragédie : syndicalistes, élus locaux, cadres de la société… Un travail de fourmi qui lui a permis de se faire un nom. A la demande d’anciens ouvriers, Florian Pasqualini a consacré une monographie à une usine disparue à L’Isle-sur-le-Doubs. « L’industrie et le travail de la matière me ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Florian pasqualini – Un lion dans le moteur

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement