Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Mineurs non accompagnés

MNA marocains : vers des retours forcés au pays

Publié le 02/04/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, Actu experts prévention sécurité, France

migrant-MNA
Srdjan / AdobeStock
Une circulaire datée du 8 février 2021 définit les conditions de retour des mineurs non accompagnés marocains dans leur pays d’origine, en prévoyant diverses options allant jusqu’au recours à la force publique. Les associations s’en inquiètent et alertent sur les carences de la protection de l’enfance au Maroc.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Elle n’a toujours pas été publiée sur le site Legifrance, la circulaire relative au schéma de procédure pour la prise en charge de mineurs non accompagnés marocains a bien été signée, le 8 février 2021. Le secrétaire d’Etat chargé de la protection de l’enfance, Adrien Taquet, l’a même explicitement mentionnée le lendemain lors d’un débat au Sénat. Un collectif de 24 associations a réagi, le 19 mars, en dénonçant une « entente franco-marocaine au détriment de la protection de l’enfance ».

Rentrer dans une famille qui vous rejette

Selon le schéma, l’enfant qui est recherché par sa famille, doit la réintégrer. « Cette mesure peut être intéressante pour l’enfant si les conditions d’accueil ne le mettent pas en danger, si la famille est volontaire et en capacité de le prendre en charg ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

MNA marocains : vers des retours forcés au pays

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement