logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/732312/une-faible-quantite-de-produits-dopants-peut-elle-etre-mise-sur-le-compte-dune-contamination-alimentaire/

Une faible quantité de produits dopants peut-elle être mise sur le compte d’une contamination alimentaire ?
laredacADS | Actu expert acteurs du sport | Publié le 12/04/2019

Non

M. A., licencié de la Fédéra- tion française de rugby, a été contrôlé positif lors d’un contrôle antidopage à l’occasion d’un entraînement. L’analyse effectuée a fait ressortir la présence dans ses urines de probénécide à une concentration estimée à 0,2 nano- gramme par millilitre. Il a donc été interdit de manifestations sportives organisées par la Fédération française de rugby, pour une durée de deux ans. M. A. demande l’annulation de cette sanction devant le Conseil d’État au motif que la très faible quantité de substance détectée provient ...