Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Acteurs du sport

Doit-on présenter un certificat médical de moins d’un an pour faire du karting ?

Publié le 17/05/2019 • Par laredacADS • dans : Juridique acteurs du sport

qr karting
D.R.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Non
La société Racing Kart Caudecoste avait demandé l’annulation pour excès de pouvoir de la décision du 27 novembre 2017 par laquelle le comité directeur de la Fédération française du sport automobile avait modifié les règles techniques et de sécurité des circuits de karting. Après avoir confirmé la compétence de la Fédération dans l’édiction de ces normes, ainsi que la licéité des articles relatifs aux conditions de diplômes pour encadrer l’activité de karting, et aux mesures de sécurité entourant les manifestations, le Conseil d’État a annulé l’article I-4 « Aptitudes médicales ». Cet article faisait obligation à tout participant à une « manifestation » de karting de présenter soit un certificat médical d’absence de contre-indication à la pratique du sport automobile, soit une licence délivrée par une fédération et portant la mention de la délivrance d’un tel certificat. Or, si l’article L.231-2-3 du code du sport prévoit bien cette obligation pour les disciplines sportives comportant l’utilisation de véhicules terrestres à moteur pratiquées en compétition, cette obligation ne s’étend pas aux non-compétiteurs. Dès lors, l’article I-4 étendant le champ de cette exigence aux manifestations qui ne sont pas des compétitions doit être annulé.
Conseil d’État, 25 octobre 2018.
Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Acteurs du sport

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Doit-on présenter un certificat médical de moins d’un an pour faire du karting ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Acteurs du sport

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement