Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Confinés mais sportifs !

Publié le 23/11/2020 • dans : Bonnes pratique acteurs du sport

VILLE DE CHENOVE
D.R.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Ils sont comme des lions en cage », sourit Brigitte Popard, première adjointe au maire de Chenôve, en charge notamment de la cohésion sociale et des sports. « Ils », ce sont les six éducateurs territoriaux des activités physiques et sportives (Etaps) de cette ville de 13 900 habitants, située en périphérie sud de Dijon (Côte-d’Or).

Séances de sport quotidiennes

Avec les confinements, ces éducateurs sportifs se sont mués en acteurs-réalisateurs de séances d’activités physiques. Elles étaient proposées d’abord toutes les deux semaines entre mars et mai 2020. Puis avec le reconfinement de la fin octobre, le rythme est devenu quotidien. Place donc à la quotidienne sportive et son invitation : « On garde la forme grâce aux Etaps de Chenôve ! ».

Sport doux ou intensif

« L’idée vient du service des sports et les Etaps la gèrent parfaitement », ajoute fièrement l’élue. Le dispositif fonctionne comme dans un club de sport : un planning à quinze jours, affiché sur le site internet de la ville. Les séances se caractérisent par leur variété entre gainage, crossfit, cuisse abdos-fessiers, haut du corps, etc., le tout selon le niveau de chacun : « doux » ou « intensif ». Sans oublier des sessions parents-enfants, comme ce fut le cas le 11 novembre dernier pour un cours (21 minutes) de Hiit – ou entraînement fractionné de haute intensité – dans lequel Sabrina, l’éducatrice sportive, était accompagnée de deux enfants.

Du sport pour les habitants et au-delà

Préparées et animées par les Etaps, les séances sont réalisées à l’aide d’un simple smartphone ou d’une tablette. Elles se déroulent toutes dans un équipement public : un gymnase, une salle dédiée voire un parc, selon la météo. Elles sont accessibles depuis la chaîne YouTube ou le compte Facebook de la ville de Chenôve (2). « Et destinées à toutes et tous », prend soin de préciser Brigitte Popart. Autrement dit, les Chenevelières et Cheneveliers, et bien sûr les internautes qui le souhaitent, d’où qu’ils soient. « L’enjeu étant vraiment d’inciter à la pratique en ces périodes contraintes ». Avec un certain succès puisque les compteurs des séances affichent des scores oscillant entre 70 et 250 vues.

L'après-confinement

Dans cette ville qui compte 3 200 licenciés sportifs, l’élue n’exclut pas de donner une suite à cette initiative porteuse. « Nous apprenons tous à travailler autrement. Bien sûr, en sport, rien ne remplace le présentiel. Mais pourquoi ne pas proposer, demain, ce type de séances à des publics qui ne peuvent pas se déplacer ? » Référence « aux aidants familiaux ou à celles et ceux qui gardent des enfants en bas âge. Notre leitmotiv est vraiment que chacun puisse trouver une offre sportive adaptée : à son âge, à ses envies, à son état de santé, etc. Alors nous allons en discuter mais le champ des possibles est ouvert », conclut-elle.

Terre de Jeux 2024 et CPJ

Préalablement estampillée Terre de Jeux 2024, la ville de Chenôve fait également partie des 415 collectivités territoriales labellisées CPJ ou centre de préparation aux Jeux. D’ici 2024, elle pourra donc potentiellement accueillir des délégations internationales en préparation olympique, dans les disciplines suivantes : basket-ball, basket-ball fauteuil, handball et encore trampoline.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Confinés mais sportifs !

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement