Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Ille-et-Vilaine : le coupon sport à la relance

Publié le 19/02/2021 • dans : Bonnes pratique acteurs du sport

Coupon-sport
D.R.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« L’opération coupon sport a pour objectif de lutter contre l’exclusion sociale et d’augmenter le nombre de licenciés parmi les enfants éloignés de la pratique sportive pour des questions financières », note le conseil départemental d’Ille-et-Vilaine sur son site internet. Comme c’est le cas d’autres collectivités, celle-ci avait choisi de cibler les 11-15, autrement dit, une tranche d’âge « qui est particulièrement à risque d’arrêter la pratique sportive en club », situe Frédéric Bourcier, le vice-président en charge du sport.

En pratique, ce coupon cible les bénéficiaires de l’allocation de rentrée scolaire. Par ailleurs, l’enfant en question doit être inscrit à un club agréé par le ministère des Sports et affilié à l’Agence nationale pour les chèques vacances (ANCV). Ce qui serait le cas d’environ 200 clubs dans le département. Le montant de l’aide s’élève à 20 euros pour un coût d’adhésion et de licence compris entre 45 euros et 90 euros. Au-delà, le jeune peut recevoir un second coupon de 20 euros. Soit 40 euros maximum.

Baisse significative des demandes de coupons-sport

En 2014-2015 – année au terme de laquelle une étude a été réalisée – le programme bénéficiait à 4 628 jeunes. « Quant à l’enveloppe globale entre l’apport de celui du département et de l’État, à parts égales, elle s’établissait à 200 000 euros », précise l’élu. « Ensuite, l’année 2018 au cours de laquelle l’État s’est désengagé du dispositif a marqué une rupture. Le coupon sport a un temps été menacé avant que le département ne le reprenne seul », à hauteur de 140 000 euros par an.

Résultat, sur la saison 2019-2020, seuls 2 000 jeunes ont reçu le coupon, pour un budget resté bloqué à 115 000 euros ! Frédéric Bourcier tente d’expliquer cette baisse des demandes : « Les clubs ont cru que le dispositif allait s’arrêter ou le pensait arrêté. Ils ont donc cessé d’en faire la demande. Mais il existe bel et bien comme nous le rappelons à travers des campagnes de communication. Par ailleurs, ces dernières années, nous avons constaté une hausse du coût de la pratique. Laquelle, pour certaines disciplines, a pu absorber l’aide du coupon sport. Du coup, certains ont peut-être considéré qu’il en valait moins la peine. »

Offre simple et non discriminante

Pour relancer la machine, Frédéric ­Bourcier plaide en faveur d’un certain pragmatisme. « Quand une offre telle que ce coupon est bien construite, flexible et facile d’accès, la demande existe », constate-t-il. « L’enjeu est donc d’être simple au niveau des procédures d’accès et surtout non-discriminant. C’est un point important susceptible de rebuter certaines familles ».

Le prochain Pass’Sport national évoqué par le Gouvernement au titre des aides sectorielles est attendu avec circonspection. « J’espère surtout qu’il sera cumulable avec le coupon sport. Ensuite, est-ce qu’il s’agira d’une mesure pérenne ou limitée dans le temps ? Il faudra le préciser aux représentants des collectivités qui proposent déjà un tel dispositif pour assurer une forme de continuité du service ».

Le Pass’Sport

Le Pass’Sport est présenté comme « une priorité par le Président de la République ». Prévu pour 2021, il correspondra à une aide à la prise de licence, destinée en priorité « aux publics les plus fragiles ». Les critères d’inclusion restent à préciser. Mais comme le souligne le Gouvernement, « cette mesure doit faciliter le retour des Français dans les clubs sportifs ». Elle était notamment demandée par le Conseil social du mouvement sportif (Cosmos) – représentant des employeurs de la branche sport – qui souhaitait en outre que le coupon intègre « les frais de transport (clubs/bénévoles) pour pratiquer l’activité sportive (que ce soit à l’occasion de compétitions, de stages, d’entraînements…) ».

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Réforme de la protection sociale complémentaire, êtes-vous prêts ?

de Rédaction de la Lettre du cadre territorial en partenariat avec la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ille-et-Vilaine : le coupon sport à la relance

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement