Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Développement local

Une opération d’aménagement de boutiques à l’abandon casse les codes de l’hébergement saisonnier

Publié le 09/04/2021 • Par Sophie Le Renard • dans : Actu expert santé social, actus experts technique, France, Innovations et Territoires

Le Bed in shop « bouquiniste » a été conçu avec des matériaux et des meubles de récupération dans une ancienne boutique.
Le Bed in shop « bouquiniste » a été conçu avec des matériaux et des meubles de récupération dans une ancienne boutique. bedinshop
Convertir des commerces vides en résidences meublées, tel est le pari de « Bed in shop » dans le centre historique de Romans-sur-Isère

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

 « L’objectif de “Bed in shop” est d’inventer un système pour donner un second souffle à un centre-ville. » Ainsi parle François-Xavier Chambost, fondateur de cet ovni qui a, dans un premier temps, pour objectif de revitaliser le centre-ville de Romans-sur-Isère. Le centre historique de cette ville moyenne, classée en quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV), est confronté à une importante vacance de ses commerces en rez-de-chaussée.

François-Xavier Chambost a eu l’idée, en 2017, de transformer des boutiques vides en espaces qui s’apparentent aux « appart’hôtels ». Le premier Bed in shop a ouvert en 2019 et quatre existent désormais, destinés à une clientèle de loisir ou d’affaires. Au-delà du service hôtelier, cette initiative allie récupération et recyclage de matériaux ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une opération d’aménagement de boutiques à l’abandon casse les codes de l’hébergement saisonnier

Votre e-mail ne sera pas publié

Vernès Pascale

12/04/2021 02h17

Dommage de ne pas rappeler, à cette occasion la politique volontariste de la Ville de Romans pour lutter contre la vacance commerciale avec, notamment, son dispositif Shop’in Romans lancé en 2018, qui a déjà permis l’installation de plusieurs activités, notamment, artisanales, au cœur de son centre historique. Une côte entière, la côte Jacquemart, a ainsi pu retrouver vie… M. Chambost, avec lequel la Ville travaille en étroite collaboration, l’a pourtant signalé à votre journaliste. Grâce à cette politique, la Ville de Romans vient d’entrer dans le top 30 des villes moyennes les plus dynamiques.
Je me tiens à votre disposition pour tout renseignement complémentaire
Très cordialement

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement