Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie locale

La participation des réfugiés à l’action municipale, clé de leur intégration

Publié le 07/04/2021 • Par Rouja Lazarova • dans : Actu expert santé social, France, Innovations et Territoires

demo-participative
J. Eichinger / AdobeStock
Lorsqu’ils arrivent sur un territoire, les réfugiés n’en connaissent ni la culture, ni le fonctionnement. Renforcer leur participation à la vie de la cité améliore leur intégration. Dès lors que les personnes réfugiées participent aux dispositifs les concernant, leurs besoins sont mieux identifiés et pris en compte.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

«Il n’est pas possible de concevoir une politique d’accueil sans la participation des personnes concernées, comme on n’imaginerait pas, par exemple, de défendre les victimes de violences intrafamiliales sans leur demander leur avis », juge Sophie Bilong, chercheuse et consultante pour l’Observatoire de l’immigration et de l’asile auprès de l’Institut français des relations internationales.

Même s’il évoque surtout le secteur associatif, son rapport sur la participation des réfugiés (1) permet d’établir différents degrés de prise en compte de leur parole. Le premier consiste à leur donner un rôle consultatif, comme dans les centres d’accueil de demandeurs d’asile. Le deuxième est la coconstruction que pratiquent des associations. Le troisième réside dans la gouvernance partagée ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La participation des réfugiés à l’action municipale, clé de leur intégration

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement