Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Opinions
  • L’économie circulaire, bras armé des collectivités territoriales dans la transition écologique

Transition écologique

L’économie circulaire, bras armé des collectivités territoriales dans la transition écologique

Publié le 29/03/2021 • Par Auteur associé • dans : Opinions

Jean-François-Vigier2
SIOM
Président d'un syndicat de collecte, traitement et valorisation des déchets, Jean-François Vigier appelle le gouvernement à ne pas faire des collectivités territoriales les grandes oubliées du projet de loi Climat et résilience.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Par Jean-François Vigier, Président du Siom Vallée de Chevreuse et Maire de Bures-sur-Yette

Avec la crise sanitaire que nous connaissons, l’urgence climatique va être au cœur de la reprise économique de notre pays. Les collectivités territoriales ont un rôle essentiel à jouer. Elles sont en première ligne pour déployer les politiques « vertes » votées par notre Parlement. La lutte contre les émissions de gaz à effet de serre dans les territoires est un enjeu qu’elles prennent déjà à bras le corps pour assurer un avenir serein aux générations futures.

Pour cela, l’Etat doit donner les moyens d’agir aux collectivités. Alors que les députés ont commencé l’examen du projet de loi à l’Assemblée nationale portant sur le dérèglement climatique, la transition écologique et énergétique, ne doivent pas rester l’apanage des politiques nationales.

Les villes, départements et régions ont les compétences pour déployer des politiques efficaces pour arriver à la neutralité carbone. Alors que près de 20 milliards d’euros sont prévus pour la transition écologique (hors plan de relance) fléchons-les là où nous pouvons le mieux agir : au cœur des territoires.

Depuis des années, les territoires sont devenus des acteurs majeurs du développement durable et de l’économie circulaire. Président d’un syndicat Intercommunal chargé de la collecte, du traitement et de la valorisation des déchets, le Siom Vallée de Chevreuse, je mesure au quotidien les efforts mis en place, les synergies créées par chacun d’entre nous pour développer notre capacité à être plus résilient dans la maîtrise de nos déchets et la lutte contre les émissions carbone.

C’est avec la volonté de réduire cette production, que, depuis 15 ans, ce syndicat est engagé dans les politiques de prévention à destination des populations du territoire de Saclay tels que la sensibilisation des habitants à la réduction des déchets et à la lutte contre le gaspillage alimentaire.

Plus récemment, c’est la collecte des biodéchets que nous avons fait le choix d’anticiper pour accélérer notre démarche vers le zéro déchet. En équipant dès cette année les gros producteurs du territoire, les écoles, les marchés, nous pouvons d’ores et déjà collecter des déchets alimentaires pour les transformer. Et sans attendre fin 2023, nous démarrerons dès cette année la collecte des biodéchets chez les habitants de plusieurs villes du territoire. Ainsi ce seront 600 tonnes cette année 2021 qui pourront être valorisés en énergie et non plus incinérées, soit l’équivalent de 26 900 smartphones chargés ou de 17 stades de football fertilisés.

C’est aux côtés de la Région Ile-de-France, de la Communauté Paris Saclay, et des villes du territoire que nous avons pu déployer une politique innovante de gestion et de valorisation des déchets. Car oui, l’économie circulaire passe par les synergies et les liens que nous créons localement avec les commerçants, entreprises, services publics de proximité.

C’est pourquoi j’appelle le Gouvernement à ne pas faire des collectivités territoriales les grandes oubliées de la Loi Climat et résilience. Elles doivent au contraire en être les bras armés pour qu’ensemble, nous arrivions à l’objectif fixé par l’Accord de Paris d’une neutralité carbone d’ici 2050.

Osons une relance verte par et pour les territoires, faisons confiance aux collectivités territoriales, garantes de cette transition écologique et énergétique, en orientant cette grande politique nationale vers le quotidien de nos concitoyens !

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’économie circulaire, bras armé des collectivités territoriales dans la transition écologique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement