Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

démocratie participative

Un contre-questionnaire citoyen surclasse celui de la mairie de Paris

Publié le 29/03/2021 • Par Clément Le Foll • dans : Régions

enquete questionnaire sondage
Chinnapong / Shutterstock.com
Mi-mars, deux internautes ont lancé une contre-consultation en ligne sur l’esthétique de Paris, en réponse à une initiative de la mairie, qu’ils estimaient incomplète. Leur sondage a recueilli 4 fois plus d'avis que celui de la municipalité. Un exemple de la volonté des citoyens de s’approprier la participation locale.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

“Nous lançons aujourd’hui une grande consultation dans le cadre du Manifeste pour une nouvelle esthétique parisienne.” Le 10 mars, Emmanuel Grégoire, adjoint à la mairie de Paris en charge de l’urbanisme, annonce sur son compte Twitter une consultation en ligne des Parisiens sur le mobilier urbain, les couleurs ou la végétalisation de la capitale. Ce questionnaire, Quentin, 32 ans, ingénieur, le relaie sur le réseau social. “Très vite, j’ai eu des retours d’autres citoyens qui disaient qu’il ne définissait pas l’urbanisme parisien. Il évoquait les assises, la végétalisation, les couleurs et les sols, mais oubliait certains types de végétalisation ou du mobilier comme les bancs”, détaille-t-il.

Après ces retours, Quentin échange avec Marine, une autre utilisatrice de ...

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un contre-questionnaire citoyen surclasse celui de la mairie de Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement