Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cet article vous est proposé par PARTENAIRE

CONTENU PARTENAIRE

Pilotage des finances publiques locales les cabinets conseils, véritables partenaires des collectivités

Publié le 29/03/2021 • Par Auteur partenaire • dans : Contenu partenaire

Dans un contexte tendu, fortement aggravé par la crise sanitaire, comment optimiser les ressources et développer des stratégies de développement, pour mieux répondre aux besoins des usagers ? Pour relever ce véritable défi, les collectivités n’hésitent pas à se faire accompagner par des cabinets conseils qui apportent compétences et outils nouveaux.

300X200_PFPLToujours plus complexe, le pilotage des finances locales vire au casse-tête pour les collectivités. Dans un environnement en perpétuelle évolution,  boucler les budgets tout en dégageant des marges de manœuvre devient un exercice de haute volée, périlleux, aux lourds impacts pour l’avenir des territoires. Alors que les usages se réinventent sans cesse, les administrés réclament toujours plus de services, de proximité et une fiscalité  maîtrisée. Une équation qui relève souvent de l’exploit.

Avant la crise sanitaire, les élus avaient déjà peu de visibilité pour bâtir des stratégies de développement. Et voilà que la pandémie est venue bousculer violemment des équilibres financiers souvent précaires et renforcer les contraintes. De plus, la loi de finances 2020, adoptée en décembre dernier, inclut une réforme fiscale qui risque de compliquer la donne.

 Partenariat et sur-mesure

Dotations, ressources locales, emprunts, trésorerie, endettement, investissements, masse salariale… Autant de défis quotidiens pour les collectivités locales qui ont besoin de recourir à des compétences externes. Les élus et leurs services n’hésitent pas à se faire accompagner par des cabinets conseils spécialisés à même d’auditer, diagnostiquer, conseiller, accompagner ou même former.

« Nous apportons un savoir-faire et des solutions permettant de répondre à l’ensemble des problématiques des collectivités, de l’analyse financière au développement territorial, en passant par la commande publique, les ressources humaines ou la formation, assure Alexis Joram, du cabinet Agora. Cela nous permet d’avoir une vision transversale de la collectivité et de ses besoins, notamment dans le cadre des intercommunalités aux architectures très complexes. Mais nous n’apportons jamais de solutions standardisées, ça ne marche pas. Nous devenons des partenaires sur des actions spécifiques que nous accompagnons dès l’origine, nous proposons du sur-mesure. Une action est réussie si elle a du sens et si elle implique les acteurs de terrain. »

Grands groupes, entreprises régionales, spécialisés ou offrant une expertise très large, les cabinets conseils proposent un large panel de champs d’actions et d’outils. Bien définir les besoins et les priorités est évidemment une condition essentielle pour choisir le bon partenaire.

 Solutions performantes

Les outils collaboratifs permettant d’utiliser un ensemble de données en ligne ont le vent en poupe. La solution Optim, de Finance Active, propose par exemple, un ensemble complet de ressources et fonctionnalités, en mode SaaS, pour analyser, anticiper et prendre les bonnes décisions. Ce dispositif est accompagné par un consultant dédié.  D’autres cabinets sont plus spécialisés, comme Orféor, le seul à offrir  une plate-forme innovante, 100% axée sur la gestion de dette et de financements projets du secteur public.

Innovation encore, avec Digdash, la solution française de gestion budgétaire qui défie les géants américains pour les tableaux de bord et l’analytique. Intégrable à tout système, Digdash permet la data visualisation de façon simple et ergonomique.

Le recrutement, notamment des directeurs généraux et de services est également essentiel pour le bon fonctionnement d’une collectivité et la mise en œuvre des politiques publiques. « Les élus, dans ce contexte actuel très contraignant n’ont pas le droit de se tromper, explique Philippe Nasciet, président de Light Consultants, spécialisé dans le recrutement et le coaching des dirigeants dans le secteur public. Il est donc essentiel de pouvoir compter sur les bonnes personnes au bon endroit. Un administrateur est à priori compétent pour gérer l’ensemble des services mais le recrutement s’effectue en fonction de projets spécifiques et non seulement du grade. La réussite de ce projet passera par cette plus-value apportée par ce dirigeant. »

 Outils collaboratifs

Des outils performants sont développés par différentes structures, comme L’Association des Maires de France qui a réalisé une plate-forme pour estimer la dotation de la collectivité. Simple d’utilisation, pédagogique et accessible exclusivement aux adhérents elle permet une évaluation personnalisée des montants.

Dans le même esprit, l’Assemblée des Communautés de France propose un outil de prospective et de simulation conçu conçu avec le concours de la Banque Postale et développé par la société SITER. Interco-pilote a vocation à éclairer les décideurs publics  dans leurs choix de gestion et leurs politiques d’investissement de moyen et long termes.

« Interco-Pilote ne vise aucunement à remplacer les logiciels de prospective financière proposés par des entreprises privées ni ceux développés en interne par certaines communautés et qui permettent un travail plus fin. Il se veut complémentaire et à la disposition de tous. Il permet à l’utilisateur de bien mesurer les implications des choix politiques dans une période de renchérissement du coût des compétences et d’évolution des périmètres », précise l’ACDF. A cet effet, un module permet de mesurer les incidences des projets d’investissement sur les dépenses de fonctionnement. Un autre met en avant la sensibilité des politiques de solidarité communautaire (attributions de compensation, dotations de solidarité…) sur l’épargne de gestion… L’objectif est de faciliter des présentations pédagogiques à un public large et éclairer des choix collectifs. Interco-pilote sera ainsi utile à la construction des nouveaux pactes financiers et fiscaux. »

Gestion des collectivités locales : Zoom sur 2019

Dépenses de fonctionnement sous contrôle : + 1,2%

Des recettes de fonctionnement soutenues par des ressources fiscales plus favorables : +2,7%

L’épargne brute poursuit sa progression entamée en 2015 : +11%. Elle progresse pour tous les niveaux de collectivité

Dépenses d’investissement : +13% en 2019. Après une baisse sensible, entre 2013 et 2016, et une reprise en 2017, nouvelle progression des dépenses.

Capacité de financement : + O,7 MD€ en 2019, après +2,1 MD€ en 2018

Stock de dette stabilisée : -0,2% sur budgets principaux et +0,5% sur budgets annexes

Rapport 2020 de l’Observatoire des Finances et de la Gestion Publique Locales

 

Partage de la donnée : data.ofgl.fr

Officiellement lancé en février 2020, le site data.ofgl.fr est le portail des données financières et de gestion du secteur public local, développé par l’Observatoire des Finances et de la Gestion publique Locales, dans le cadre d’un partenariat technique avec les Ministères économiques et financiers autour de la solution développée par Opendatasoft.

Les données utilisées sont mises à disposition de manière ouverte par la DGFIP, DGCL, INSEE.

 

 

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement