Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Démocratie participative

Les conventions citoyennes à la mode locale

Publié le 31/03/2021 • Par Clément Le Foll • dans : France, Innovations et Territoires

RMP0131344
BOUTONNET_L
La convention citoyenne est un processus délibératif. Il permet à des citoyens choisis de se réunir, d’auditionner, puis de faire des recommandations aux autorités. Le panel de citoyens qui constitue la convention est généralement sélectionné parmi des personnes représentatives de la population de la collectivité. Popularisé à l’échelon national par la Convention citoyenne pour le climat, ce dispositif essaime, à tel point que certains considèrent qu’il s’agit d’une mode.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le Covid-19 a, certes, freiné le processus, mais il ne l’a pas stoppé. En juillet 2020, le conseil métropolitain de Nantes (24 communes, 646 500 hab.) acte la décision de mener une convention citoyenne. Son objectif : que des habitants produisent un diagnostic et définissent des aspirations pour l’après-crise sanitaire. L’équipe métropolitaine espère que la pandémie est derrière elle. Il n’en est rien. Malgré quelques ralentissements, le processus se poursuit par le biais du numérique.

Pour avoir un premier retour sur les idées citoyennes, l’institut TMO réalise une enquête auprès de 2 300 personnes volontaires de la métropole, choisies pour être représentatives de la population locale en âge, en genre, en lieu de résidence et catégorie socioprofessionnelle. En novembre, 80 individus de ce panel sont sélectionnés pour participer à la convention citoyenne. Pendant plusieurs semaines, ils se réunissent en visioconférence et interrogent les élus, les scientifiques et les experts pour en apprendre plus sur la crise et ses conséquences sur notre société.

« Les grands sujets des débats sont ceux de la vie quotidienne : les impacts sur le travail, la santé, ­l’essor du numérique dans nos vies », illustre ­Christelle Scuotto, vice-présidente chargée du dialogue citoyen à la métropole de Nantes. Le fruit de ces échanges a été restitué le 11 mars, sous forme de ­préconisations à destination de la métropole. « Après avoir étudié ces propositions, nous devrions revenir vers eux en juin pour leur expliquer les éléments dont nous nous sommes emparés et pourquoi ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les conventions citoyennes à la mode locale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement