Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

[ENTRETIEN] Police municipale

« La seule police de proximité, c’est la police municipale »

Publié le 01/04/2021 • Par Nathalie Perrier • dans : A la Une prévention-sécurité, Actu experts prévention sécurité, France

Richard Gianotti
DR
Richard Gianotti, directeur de la police municipale de Nice et ancien commandant de police en poste à Menton (Alpes-Maritimes), livre son point de vue sur la proposition de loi Sécurité globale qui doit être prochainement votée au Parlement.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Autonomie, gain de temps, amélioration de la complémentarité avec les forces de sécurité de l’Etat… Richard Gianotti, directeur de la police municipale de Nice et ancien commandant de police en poste à Menton (Alpes-Maritimes), met en perspective les nombreux avantages que la proposition de loi Sécurité globale pourrait apporter au quotidien aux policiers municipaux. Il met aussi en avant l’importance du maillage territorial, assuré principalement selon lui par la police municipale.

La proposition de loi « Sécurité globale » prévoit d’élargir à titre expérimental les compétences des policiers municipaux. C’est une demande récurrente du maire Christian Estrosi et Nice sera l’une des villes tests. Qu’attendez-vous, en tant que directeur de la 1ère PM de France (455 agents), de cet ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

2 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services urbains grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« La seule police de proximité, c’est la police municipale »

Votre e-mail ne sera pas publié

bouboul

02/04/2021 08h30

Réactions aux propos tenus par le directeur de la police municipale de NICE
1/ Plutôt que d’attribuer le statut « pompeux » d' »officier municipal de police judiciaire », ne faudrait il pas mieux supprimer la catégorie C, revaloriser le salaire et intégrer l’indemnité de fonction dans le calcul du montant de la retraite ?
2/ Etre complémentaire avec les forces de sécurité, oui peut être mais qu’en est il des polices municipales à 1 ou 2 agents qui exercent des missions que n’accomplissent pas ceux des grandes villes.
Attention à ces propositions – si l’ Etat intervient de plus en plus dans les missions confiées à ces agents, les maires ne seront pas tentés de les remplacer par des A.S.V.P
Cordialement – Mr BOULAY

A.A

02/04/2021 09h20

C’est bien beau de donner toujours plus de qualification juridiques aux pm, si le recrutement, les salaires, la considération et justice ne suivent pas, ça ne sert à rien.
Qui veut faire ce métier aujourd’hui ?
Qui est fier de porter un uniforme de PM ?
Qui souhaite travailler une vie pour une retraite de misère ?
La FPT est ouverte à la concurrence professionnelle avec la loi de transformation, le statut va mourir. Les petites municipalités préfèrent recruter des asvp moins coûteux et moins formés.
L’espoir fait vivre, alors espérons…!

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement