Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Politiques culturelles

L’Etat veut faire du pass Culture une boussole pour découvrir l’offre de proximité

Publié le 23/03/2021 • Par Olivier Schneid • dans : Actualité Culture, France

smartphone-jeunes-guruXOX-AdobeStock_393159299
© guruxox-adobestock
Auditionnés par le Sénat, les responsables du pass Culture se sont attachés, mercredi 17 mars, à vanter les atouts d’un dispositif expérimenté depuis deux ans, voué à une généralisation prochaine… et dont la pertinence fait encore l’objet d’interrogations.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A l’approche de son déploiement sur l’ensemble du territoire, courant 2021, sans qu’aucune date n’ait toutefois encore été avancée, le « chantier culturel du quinquennat » a fait l’objet d’une longue audition de ses responsables opérationnels, mercredi 17 mars, au Sénat, par le groupe de travail présidé par Jean-Raymond Hugonet, dont le scepticisme sur ce projet du chef de l’Etat est notoire. Les présidents de la SAS pass Culture, Damien Cuier, et de son comité stratégique, Gilles Duffau, se sont attachés à en vanter les atouts.

L’offre numérique seule plafonnée

Vingt-quatre mois après le début de l’expérimentation dans cinq puis 14 départements, le bilan est « positif » et des points d’amélioration ont été « certains déjà traités, d’autres, identifiés » a, sans surprise, expliqué Damien Cuier, chiffres à la clé. Cent-vingt-huit-mille inscrits ; 766 000 réservations, de livres pour les deux tiers ; 4 500 lieux référencés, dont 2 500 physiques…

Il a présenté les retouches promises pour ce dispositif. Le nouveau pass sera d’un montant de 300 euros, et non plus 500 euros, toujours à dépenser en vingt-quatre mois. Un abaissement du plafond justifié par une

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’Etat veut faire du pass Culture une boussole pour découvrir l’offre de proximité

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement