Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Crise sanitaire

Vaccination par les sapeurs-pompiers : les syndicats affichent leur désapprobation

Publié le 23/03/2021 • Par Mathilde Elie • dans : Actu experts prévention sécurité, France

AdobeStock_190851597_jonives
jonives / Adobe Stock
Depuis le décret du 11 mars, les sapeurs-pompiers sont autorisés à pratiquer la vaccination pour lutter contre l’épidémie de Covid-19. Une décision attendue et saluée par la Fédération nationale des sapeurs-pompiers, mais vivement critiquée par les syndicats.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Déjà largement sollicités depuis le début de la crise sanitaire, les sapeurs-pompiers ont désormais une nouvelle mission : la vaccination. Un décret du 11 mars les autorise en effet à injecter les vaccins sous condition de formation et sous la responsabilité d’un médecin.

Sont concernés les professionnels et les volontaires titulaires de la formation d’équipier dans le domaine d’activité du secours d’urgence aux personnes, les sapeurs-pompiers de Paris titulaires de leur formation élémentaire en filière “sapeur-pompier de Paris” (SPP) ou filière “secours à victimes” (SAV) ou titulaires de leur formation élémentaire en filière “spécialiste” (SPE), les marins-pompiers de Marseille détenant le brevet élémentaire de matelot pompier (BE MOPOMPI) ou le brevet élémentaire de pompier volontaire ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

1 Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Transition énergétique : comment Primagaz accompagne les collectivités locales

de PRIMAGAZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vaccination par les sapeurs-pompiers : les syndicats affichent leur désapprobation

Votre e-mail ne sera pas publié

xila

24/03/2021 07h16

Bonjour bravo 30 année de pompier on m’a toujours dit que nous ne sommes pas des docteurs
Et là je dis pas non plus des bouches trou
Merci

Commenter
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement