Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Budgets 2021

Les métropoles bien décidées à poursuivre leurs investissements

Publié le 23/03/2021 • Par Gaëlle Ginibrière • dans : A la Une finances, Actu experts finances, France

Ville de Strasbourg
Adobestock
Un impact fort de la crise sanitaire, mais qui intervient sur une situation financière globalement saine. C’est ainsi que l’on pourrait résumer le contexte dans lequel les métropoles se sont attaquées à la préparation de leurs budgets pour 2021 qui se construisent sur des ratios largement dégradés, mais pas suffisamment pour entamer le volontarisme des élus.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

France Urbaine a fait ses comptes. « Sur l’ensemble des 20 métropoles (hors Paris),  nous évaluons l’impact net de la pandémie à 730 millions d’euros », note Franck Claeys, directeur économie et finances territoriales de l’association. L’Eurométropole de Strasbourg (33 communes, 491 400 hab.) estime à 19 millions d’euros l’impact de la crise sur l’année 2020. Nantes Métropole (24 communes, 646 500 hab.) déplore de son côté des dépenses supplémentaires liées à la crise de 18,6 millions d’euros ainsi qu’une perte de recettes tarifaires et fiscales de 25 millions d’euros pour 2020.

L’impact du versement mobilité

Le budget annexe de transport a sans surprise le plus pâti de la crise, avec un versement mobilité orienté à la baisse, qui dans le budget 2021 reste encore à un niveau inférieur ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

L’iPad au service des collectivités

de COMPUTACENTER

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les métropoles bien décidées à poursuivre leurs investissements

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement