Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Alimentation

Houblon, safran, micro-algues… Paris se pare d’une mosaïque d’agricultures urbaines

Publié le 30/03/2021 • Par Hélène Huteau • dans : actus experts technique, Innovations et Territoires, Régions

Les toits de l’Opéra-Bastille accueillent 2 500 m2 de plantations maraîchères destinées aux salariés de l’opéra, aux habitants et à certains restaurants du quartier.
Les toits de l’Opéra-Bastille accueillent 2 500 m2 de plantations maraîchères destinées aux salariés de l’opéra, aux habitants et à certains restaurants du quartier. Jean-Pierre Viguier/ville de ParisŽ
Avec l’agriculture urbaine, Paris cherche à végétaliser la ville, tout en rapprochant les producteurs alimentaires et en recréant des liens entre urbains et suburbains. Paris a joué le rôle d’initiatrice auprès des partenaires privés et institutionnels, en mettant à disposition son foncier, ses budgets et son équipe.Trois appels à projets ont permis d’expérimenter et de lancer des start-up.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

[Paris 2,18 millions d’hab.] En 2016, la ville de Paris a mis en place le programme « Parisculteurs » pour faciliter et accélérer l’installation de projets agricoles intra-muros. La capitale est passée de 11 hectares de fermes pédagogiques et jardins partagés portés par la ville, en 2014, à 31 hectares d’une mosaïque d’agricultures urbaines en 2020, désormais « essentiellement professionnelles », selon Léon Garaix, adjoint au chef du service « végétal et agriculture ». Poissons, safran, vigne, champignons, micropousses, houblon, micro-algues, fleurs et maraîchage fournissent 2 000 tonnes de produits d’une grande diversité.

Les premiers projets étaient pratiquement tous au sol ; aujourd’hui, 12,3 hectares agricoles colonisent le bâti (toits, murs, sous-sols…). Si beaucoup de cultures en ville ont un but pédagogique et culturel, à Paris, elles cèdent progressivement le pas aux fermes productives, à vocation commerciale. Beaucoup cherchent encore à stabiliser leur modèle économique par des revenus complémentaires (seuls 20 hectares ont, pour l’instant, été confiés à des agriculteurs et un peu plus d’une quinzaine d’hectares sont opérationnels). Mais, déjà, certaines start-up sont devenues des références et commercialisent leur mode de culture sur les toits, comme Agripolis et Topager. « Le programme a permis de professionnaliser cette agriculture urbaine », déclarait Léon Garaix, lors du festival Building Beyond, en septembre, à Paris.

Végétalisation des toitures

« Parisculteurs » a aussi participé au dépassement des objectifs de végétalisation du bâti : 120 hectares actuellement, alors que la mairie en visait 100. Le foisonnement de ces modes de cultures doit son succès aux moyens mis à disposition par la mairie, avec « un budget considérable » alloué à cette véritable « politique publique locale », selon Léon Garaix.

[70% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Techni.Cités

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne
Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Houblon, safran, micro-algues… Paris se pare d’une mosaïque d’agricultures urbaines

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement