Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Les festivals s’ouvrent et s’enracinent en dehors de leur pré carré festif

Publié le 22/03/2021 • Par Olivier Schneid • dans : Actualité Culture, France

musique-festival-Urupong-AdobeStock_294681601
© Urupong-adobstock
Deux nouveaux volets de l’enquête SoFest de France Festivals dressent une typologie des événements et se plongent dans les pratiques en matière de coopération et de partenariat. L’étude alimentera les débats des états généraux des festivals, dont le prochain rendez-vous est programmé à Bourges (Cher), en mai.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Un monde fortement hétérogène, pouvant se répartir en familles, desquelles on peut néanmoins dégager des points communs. Ainsi peut-on résumer le cinquième volet, intitulé « Typologies », de l’enquête SoFest menée par l’équipe de chercheurs conduite par Emmanuel Négrier (CEPEL– CNRS, Université de Montpellier) et Aurélien Djakouane (SOPHIAPOL, Université Paris Nanterre). De quoi « enrichir notre connaissance du fait festivalier pour une politique pérenne et durable, alors que nous sommes à l’aube d’un printemps et d’un été de nouveau difficiles », a commenté, jeudi 18 mars, le président de France Festivals, Paul Fournier, lors de la présentation, à Nancy.

Festivals emblématique de territoires

Des 705 festivals examinés, ceux que les auteurs ont dénommés « plateformes » sont les moins nombreux et les plus importants en offre, audience et budget. Ce « club fermé » est « l’emblème d’un secteur et d’un territoire », dont beaucoup portent d’ailleurs le nom, comme Jazz in Marciac. On y trouve le plus gros pourcentage d’acteurs publics en assumant l’organisation, qu’ils soient des collectivités ou

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Restez informé de l'actualité des politiques culturelles, inscrivez-vous à la Newsletter Culture de la Gazette

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les festivals s’ouvrent et s’enracinent en dehors de leur pré carré festif

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement