Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Lutte contre les discriminations

Alerte sur l’accès aux droits en temps de crise sanitaire

Publié le 19/03/2021 • Par Romain Mazon • dans : Actu experts prévention sécurité, Actu juridique, Documents utiles, France, Toute l'actu RH

claire-hedon-defenseur-droit-une
Capture vidéo France Inter
Le rapport d’activité 2020 du Défenseur des doits s’alarme des discriminations et l’accès aux droits dans le contexte de restriction des libertés et des droits liée à la crise sanitaire. Les sollicitations de l’institution ont augmenté de 10% en 2020.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Non acceptation de paiement en espèces de personnes bénéficiant d’une mesure de protection judiciaire, refus par les supermarchés de laisser rentrer des parents isolés accompagnés de leurs enfants… la crise sanitaire a entrainé son lot de discriminations spécifiques, qui se sont ajoutées à celles déjà existantes, liées à l’origine, au handicap, au genre, à la pauvreté. Le Défenseur des droits est aussi intervenu sur des situations concernant les agents publics territoriaux. Florilège.

Agents publics vulnérables face aux Covid 19

La Défenseure des droits, Claire Hédon, a été saisie par des agents « à risque » dont les employeurs publics exigeaient leur présence sur le lieu de travail. A défaut, les agents étaient invités à se mettre en congés ou en arrêt maladie, ce qui entraînait des pertes de revenus, alors que la consigne, réitéré par la circulaire du 10 novembre 2020, était de les placer en autorisation spéciale d’absence (ASA) pour Covid 19, qui induit le maintient de la rémunération. La Défenseure des droits continue à veiller au respect de cette règle.

Police municipale critiquée

Depuis 2014, les saisines du Défenseur des droits concernant le respect de la déontologie par les professionnels de la sécurité ont augmenté de 179%. Cette hausse a été de

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes, Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

Domaines juridiques

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

PLFSS 2022 : qu’est-ce qui change pour les collectivités ?

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alerte sur l’accès aux droits en temps de crise sanitaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement